La présidence de ce groupe considéré comme un outil de consolidation de l’amitié et de la coopération bilatérale entre les deux pays, a été confiée au député Lahcen Maaloum du FLN.

Dans une allocution, à cette occasion, M. Djemai a affirmé que le groupe parlementaire d’amitié se veut un "outil de consolidation des relations d’amitié et de la solidarité entre les deux pays".

M. Djemai a souligné l’importance du groupe parlementaire et son rôle dans la "consécration des liens de fraternité et d’amitié et le raffermissement des relations de coopération entre les deux pays", ajoutant qu’il constituait également un acquis important qui vient s’ajouter aux relations bilatérales algéro-vietnamiennes en vue de la création d’un espace de dialogue et de concertation entre les parlements des deux pays dans les domaines législatif, politique, économique et social".

M. Djemai a qualifié "d’historiques et de privilégiées" les relations qui lient les deux pays et qui ont été forgées par la lutte pour la liberté et l’indépendance".

Pour sa part, l’ambassadeur de la République du Vietnam à Alger, Do Trong Cuong, a affirmé que l’installation de ce groupe parlementaire contribuera à "promouvoir la coopération bilatérale dans différents domaines, notamment parlementaire".

Il a souligné dans ce sens que les relations algéro-vietnamiennes remontent aux années 1920.

De son côté, le président du groupe parlementaire, Lahcen Maaloum, s’est engagé à œuvrer au "renforcement des relations d’amitié entre les deux pays et à les hisser au niveau d’un partenariat développé".

Algérie Presse Service - 30 janvier 2013