La ligne de transport électrique haute tension de 500 kv reliera Pleiku à Cau Bong sur une distance de 437 km et traversera 5 provinces du centre Vietnam. L’AFD financera à hauteur de 75 millions d’euros ce projet. La ligne permettra d’acheminer l’électricité de la région centre vers le sud du pays où le « déficit énergétique s’accentue en raison de la forte demande en électricité d’Ho Chi Minh-Ville », est-il écrit dans un communiqué de presse de l’ambassade de France au Vietnam (7 février).

La concrétisation de ce projet, co-financé par l’AFD et la Banque asiatique de développement, évitera aussi au Vietnam d’utiliser des moyens de production d’électricité à base de charbon et de gaz, jugés plus polluants. La mise en service de cette ligne, prévue pour 2015, favorisera à l’horizon 2018 l’importation d’électricité produite par des barrages au Laos et au Cambodge.

Depuis 2000, l’AFD a investi près de 210 millions d’euros pour soutenir la production et le transport d’électricité au Vietnam. Ses financements ont permis de construire 675 km de réseaux et de raccorder 110 000 ménages.

Avec cette signature de convention de financement de cette ligne de transport électrique, la France a conclu une belle semaine sur le plan économique en Asie du Sud-Est. En marge du voyage du Premier ministre Jean-Marc Ayrault à Phnom Penh et Bangkok, Alstom a été choisi pour construire une centrale thermique à gaz en Thaïlande, tandis que EDF s’est positionnée pour assurer la construction d’une centrale électrique au Cambodge.

Par Malo Servan - Asie Info - 9 février 2013


La France aide à renforcer le réseau électrique du Vietnam

La France va financer le projet de ligne électrique de 500kV Pleiku-Câu Bông d’une valeur de 75 millions d'euros, selon une convention signé jeudi à Hanoi entre l’Agence française de développement (AFD) et le ministère des Finances.

D’importance stratégique, ce projet de ligne électrique haute tension qui reliera Pleiku à Câu Bông sur 437 km à travers cinq provinces, est cofinancé par l’AFD et la Banque asiatique de développement (ADB).

Le projet permettra d’acheminer l’électricité du Centre - où se concentrent de nombreuses capacités de production - vers le Sud - où le déficit énergétique s’accentue en raison de la forte demande en électricité de l’agglomération urbaine de Hô Chi Minh-Ville et de son bassin industriel.

Il devrait permettre d’augmenter la puissance maximale transportée entre le Centre et le Sud du pays de 2.500 MW à 5.300 MW, et ainsi éviter la mise en service de moyens de production dans le Sud à base de charbon ou de gaz importés.

Ce projet permettra également d’améliorer les recettes du groupe Électricité du Vietnam (EVN) à travers la réduction des pertes techniques sur le réseau et l’optimisation des capacités de production disponibles et prévisionnelles.

La mise en service de cette ligne électrique est prévue pour 2015, et le projet permettra à terme l’importation d’électricité depuis les barrages du Laos et du Cambodge, dont la mise en production est prévue en 2018.

La convention de financement a été signée par la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères, chargée de la Francophonie, Yamina Benguigui et le vice-ministre vietnamien des Finances Truong Chi Trung, en présence de l’ambassadeur de France au Vietnam Jean-Noël Poirier, et du directeur de l’AFD Jean-Marc Gravellini.

Agence Vietnamienne d'Information - 7 février 2013