La police locale "a dû mobiliser de nombreux d'effectifs, dont la police anti-émeute, pour rétablir l'ordre", a précisé le quotidien Tuoi Tre.

"Plus de 1.000 personnes ont porté son cercueil devant le bureau de la poste provinciale pour demander une enquête sur son décès, provoquant un embouteillage pendant près de cinq heures" dans le centre de la ville de Vinh Yen pour réclamer justice, a ajouté le journal.

La famille de Nguyen Tuan Anh, 27 ans, affirme qu'il a été tué par le gendre d'un haut responsable local.

Agence France Presse - 18 mars 2013