"Avec une croissance de 5% en moyenne ces dernières années, ce pays constitue un marché important pour les entreprises françaises encore trop peu présentes", explique Mme Bricq citée dans un communiqué.

"Notre part de marché n'est en effet que de 1% en 2012, contre 1,5% en moyenne avec les pays d'Asie du Sud Est", ajoute-t-elle, soulignant que "dans le même temps, la France est le 2ème investisseur européen et le 2ème bailleur bilatéral du Vietnam".

Durant sa visite, Mme Bricq qui a officiellement lancé l'année France-Vietnam mardi, a évoqué plusieurs pistes de coopération concernant notamment les infrastructures (dont le métro d'Hanoï), le développement des PME ainsi que celui des groupes industriels. A cette occasion, le constructeur automobile français Peugeot a annoncé lundi son retour au Vietnam, avec la création d'un réseau de commercialisation de véhicules, pour l'essentiel importés d'Europe. Un modèle, la 408, sera malgré tout assemblé sur place par son partenaire local Thaco.

Agence France Presse - 9 avril 2013