Ce rapport vise à faire le bilan des grandes questions économiques du pays l'année écoulée, à proposer des recommandations en matière de politiques dans le contexte actuel, et à discuter les perpectives de l'économie nationale.

Il prédit un redressement poussif de l'économie nationale sans des engagements forts et une application avec grande fermeté des politiques de restructuration économique.

Le directeur du VEPR, le docteur Nguyen Duc Thanh, a estimé que la compétitivité de l'économie nationale dans le contexte actuel demeure faible, et que les entreprises vietnamiennes ne profitent pas encore au mieux des opportunités offertes par l'intégration du Vietnam à l'Organisation modiale du Commerce (OMC). Il faut, a-t-il poursuivi, accélérer les réformes et la restructuration de l'économie nationale.

Selon l'économiste Le Dang Doanh, le gouvernement et les services compétents doivent prendre des mesures draconiennes en vue de régler les créances douteuses, le gel du marché immobilier ainsi que les dettes des entreprises publiques. Il a aussi insisté sur la nécéssité de changer l'investissement des entreprises vers les secteurs à haute teneur en matière grise.

Agence Vietnamienne d'Information - 27 mai 2013