Cette fête qui a lieu chaque année vers la mi-septembre est considérée non seulement comme une fête des militants du Parti communistes français (PCF) mais encore comme une manifestation et un rassemblement de la force de tous les Partis communistes, organisations et mouvements de gauche du monde entier.

Situé sur un large terrain donnant sur l’avenue Che Guevara dans le Village du Monde, le stand du journal Nhan Dan a attiré l’attention des visiteurs par les articles d'artisanat, et son exposition photographique sur «40e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques Vietnam-France».

Lors de l’inauguration du stand du Nhan Dan, M. Tô Vuong, membre du Comité éditorial du journal, a affirmé le développement ininterrompu de l’amitié internationale entre le PCV et le PCF, ainsi qu'entre les peuples vietnamiens et français. Il a rappelé le soutien vigoureux des amis français, en particulier du PCF, dans la mobilisation des forces progressistes en France et dans le monde pour soutenir les négociations dans les années 1968-1973 de l’accord de Paris, ainsi que pour protester contre la guerre d’agression américaine au Vietnam. Il a indiqué que la fête de l’Humanité est une bonne occasion pour mettre en valeur le rôle des communistes et des forces progressistes dans le monde entier. Il a exprimé sa conviction de l'avenir radieux et du rôle historique que jouent les partis communistes, la classe ouvrière et les travailleurs dans l’œuvre d’édification d’un monde équitable, prospère et moderne.

Dans son allocution prononcée à cette occasion, l’ambassadeur du Vietnam, M. Duong Chi Dung, a souligné la signification de la fête de l’Humanité depuis ces 83 années face aux enjeux contemporains. «Depuis longtemps, la fête de l’Humanité est devenue familière. Elle n'est pas seulement l’occasion de rencontre et de solidarité entre communistes, activistes sociaux, hommes politiques et tous ceux qui aiment la paix et luttent pour celle-ciaix, mais aussi, et c'est ce qui est le plus important et le plus significatif, de contribuer à la sensibilisation sur les questions d'actualité de la région comme du monde, ou encore à la définition des orientations et mesures appropriées de la lutte pour la paix, la démocratie et le progrès social. Nous apprécions vivement cette activité du Parti communiste français, notamment en cette conjoncture où la situation internationale évolue rapidement et de façon très complexe».

Selon l’ambassadeur, la fête de l’Humanité de cette année a une signification particulière car le Vietnam et la France célèbrent leur 40e anniversaire de relations diplomatiques, avec l’organisation d'activités diverses en 2013 et 2014 dans tous les domaines, politique, économique, culturel ou éducatif… Il a ajouté que les relations vietnamo-françaises, conçues dès 2002 comme «des relations d'amitié traditionnelle, de coopération intégrale, durable et fiable au 21e siècle», seront portées dans les quelques jours à venir à une nouvelle hauteur avec la visite officielle en France du Premier ministre vietnamien Nguyen Tan Dung. Il a exprimé sa conviction que les relations entre le PCV et le PCF «continueront de contribuer activement à l’épanouissement des relations bilatérales dans divers domaines, conformément aux potentiels et aux avantages des deux pays, et pour le profit mutuel de nos deux pays et nos deux peuples».

Pour sa part, Mme Lydia Samarbakhsh, chef du Département des Affaires internationales du PCF, a exprimé sa joie d’être invitée à l’inauguration du stand du journal Nhan Dan. Elle a souligné la tradition enracinée dans les relations historiques entre les communistes français et vietnamiens depuis la participation de Nguyen Ai Quoc - le président Hô Chi Minh - au Congrès de Tours en 1920, puis à travers les luttes pour la paix et l’indépendance du Vietnam, puis jusqu’à ce jour.

Selon elle, les liens entre les deux Partis s'expriment de façon «permanente, vivante et originale» et «la présence du Vietnam à la fête de l’Humanité est l’une de ses expressions ». Elle a rappelé également les événements que les deux pays ont organisés ces derniers temps, dont le séminaire l’année dernière sur les défis économiques et politiques qui se posent à l’humanité, les échanges sur les expériences et leçons du Vietnam durant plus de 20 ans de Doi Moi, les activités célébrant le 40e anniversaire de l’Accord de Paris... La dirigeante du PCF a estimé que les expériences et les leçons du Vietnam seront bénéfiques dans leur développement pour plusieurs pays et ethnies. Elle croit fermement que l’amitié entre les peuples vietnamien et français, de même que la fraternité entre les communistes vietnamien et français, est riche de leur passé et forte pour l’avenir.

Auparavant, l’ambassadeur Duong Chi Dung a reçu Jean Charles Nègre, membre du bureau politique du PCF.

A cette même occasion, les visiteurs au stand du journal Nhan Dan ont pu dégusté des plats traditionnels vietnamiens préparés par une centaine de jeunes bénévoles, des résidents vietnamiens en France de 2e et 3e génération, des étudiants, mais aussi des amis français aimant le Vietnam.

Agence Vietnamienne d'Information - 14 septembre 2013