Le Vietnam est ainsi devenu, pour la première fois, membre du Conseil des droits de l'homme, qualité dont la signification est particulièrement importante car elle marque une nouvelle progression dans la mise en oeuvre de sa politique extérieure d'indépendance, d'autonomie et d'intégration active au monde définie par la résolution du XIe Congrès du Parti et la résolution 22 du Bureau politique sur l'intégration au monde.

Il s'agit également d'une reconnaissance par la communauté internationale des succès obtenus par le Vietnam en matière de garantie croissante des droits de ses citoyens en tous domaines, politique, société, économie, culture, éducation, religion, croyance..., tout en reflétant le prestige de plus en plus élevé dont il bénéficie sur la scène internationale.

Durant ce prochain mandat de trois années, le Vietnam aura l'opportunité de contribuer directement et de manière constructive et responsable à la protection et à la promotion des droits de l'homme dans l'ensemble du monde, mais aussi de partager et d'étudier les expériences des amis internationaux afin de mieux garantir les droits de chacun de ses citoyens.

Agence Vietnamienne d'Information - 13 novembre 2013