Le ministère cambodgien a rejeté mardi une pétition des organisations du Khmer Kampuchea Krom (KKK) demandant au gouvernement d'intervenir dans l'arrestation de certains Khmers du Nam Bo Occidental du Vietnam qui avaient enfreint la loi vietnamienne.

Dans un document signé le 17 janvier et adressé à Son Duong, président exécutif de la Fédération du KKK et représentant des organisations du KKK au Cambodge, Ouch Borith a affirmé que les Khmers du Nam Bo Occidental sont des citoyens vietnamiens, relevant du gouvernement et devant respecter la loi vietnamienne.

Auparavant, le 7 janvier, les organisations du KKK au Cambodge avaient adressé une lettre au ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Hor Namhong, demandant aux autorités cambodgiennes d'intervenir dans cette affaire et de presser le Vietnam de libérer ces Khmers.

Agence Vietnamienne d'Information - 21 janvier 2014