C'est ce qu'a déclaré le 5 février à Genève, le vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères, M. Hà Kim Ngoc, lors de la 18e session du groupe de travail du Conseil des droits de l’homme de l’ONU chargé de l'EPU.

Le Vietnam a préparé et soutenu avec succès pour la première fois son rapport d’EPU en mai 2009. Il a accepté 96 des 123 recommandations de 60 pays sur ses pratiques en ce domaine.

Les autres recommandations ne l'ont pas été pour ne pas convenir à la situation et aux conditions spécifiques du Vietnam, mais le gouvernement continue à les étudier sérieusement.

Le Premier ministre a confié la mise en pratique des recommandations acceptées à 17 ministères, secteurs et organismes relevant du gouvernement.

Lors de la session du groupe de travail sur l’EPU, les représentants de ces 17 ministères, secteurs et organismes, présentés par le vice-ministre Hà Kim Ngoc, ont prononcé le résumé des caractéristiques concrets de chaque secteur au Vietnam et de la pratique des recommandations confiées par le gouvernement.

La plupart des pays participant à cette session ont apprécié les efforts du Vietnam dans ces dernières années et félicité le pays pour son nouveau rôle de membre au sein du Conseil des droits de l’homme à partir de cette année.

Le Vietnam est un des pays allant de l’avant dans la lutte contre la pauvreté. La proportion des personnes démunies a connu une chute continuelle, passant de 58% en 1993 à 14,8% en 2007 et à 7,8% en 2013.

Dans le contexte où le pays connaît de nombreuses difficultés socio-économiques sous l’influence du ralentissement économique et financier global, le gouvernement vietnamien accorde toujours la priorité au bien-être social et à l’amélioration du niveau de vie de la population.

La 18e session du groupe de travail du Conseil des droits de l’homme de l’ONU chargé de l’EPU se déroule du 27 janvier au 7 février pour examiner la situation des droits de l'homme dans 14 Etats (4 ou 5 ans par fois) selon le principe de dialogue, coopération, égalité, objectivité, transparence... Il s'agit, dans l'ordre d'examen, de la Nouvelle-Zélande, l'Afghanistan, le Chili, le Cambodge, l'Uruguay, le Yémen, le Vanuatu, l'ex-République yougoslave de Macédoine, les Comores, la Slovaquie, l'Erythrée, Chypre, la République dominicaine et le Vietnam.

Agence Vietnamienne d'Information - 6 février 2014