"C'est la première fois que le Cambodge dépêche des soldats de maintien de paix au Mali. Le premier contingent comprend au total 309 membres", a affirmé Prak Sokhonn, président du Comité national de coordination de l'opération de maintien de la paix de l'ONU, lors d'une cérémonie d'envoi tenue dans une base aérienne de la capitale cambodgienne.

Le responsable a précisé que les Casques bleus cambodgiens seront divisés en deux groupes. L'un sera responsable des réparations et de la maintenance des aéroports de Tessalit et de Kidal situés dans le nord du Mali et l'autre sera chargé de la neutralisation des engins explosifs dans la région de Gao, située dans le nord-est du Mali.

"Au Mali, notre contingent travaillera avec les Casques bleus chinois et ceux venant d'autres pays de l'Union africaine", a-t-il poursuivi.

Le vice-Premier ministre cambodgien et ministre de la Défense Tea Banh a demandé aux militaires de respecter strictement la loi et la souveraineté maliennes, tout en les appelant à travailler assidûment pour remplir leur importante mission.

Claire Van der Vaeren, coordinateur du Programme des Nations Unies pour le développement basé au Cambodge, s'est félicité de l'assistance et de la contribution active du Cambodge, offertes aux pays souffrant de l'instabilité et des conflits.

Agence de presse Xinhua - 27 février 20147