Dans cet article, le journal souligne que le Vietnam a atteint cinq des huit Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) et envisage d'achever les trois restants en 2015.

Le processus de Renouveau, entamé en 1986, a aidé le Vietnam à reconstruire le pays dévasté par la guerre. Il en a fait une des économies les plus puissantes en Asie du Sud-Est avec d'importants acquis enregistrés dans le développement des ressources humaines, écrit l'article.

Ces deux dernières décennies, le Produits intérieur brut (PIB) du Vietnam a augmenté en moyenne de 7% par an. En comparaison avec 1986, l'économie nationale s'est accrue de 3,5 fois, et le PIB de 3,2 fois. La capitale Hanoi, Ho Chi Minh-Ville et d'autres villes et provinces comme Hai Phong, Quang Nam, Da Nang, Binh Duong, Dong Nai et Ba Ria-Vung Tau sont toutes témoins du développement de la Patrie.

Grâce à l'oeuvre de Renouveau, poursuit le journal, le taux des foyers pauvres a été ramené de 58% en 1993 à 8% en 2013, et plus de 30 millions de familles sont sorties de la pauvreté. En outre, les normes du bien-être social du Vietnam ont dépassé celles de certains autres pays ayant un niveau de revenu équivalent ou supérieur à celui du Vietnam, conformément aux indices reconnus par les organisations onusiennes.

Répondant à la question sur la raison pour laquelle le Vietnam a pu obtenir ces réalisations "miraculeuses", le journal a cité M. Jesus Aise Sotolongo, ancien ambassadeur de Cuba au Vietnam et qui a estimé que l'oeuvre de Renouveau du Vietnam ne cessait de dynamiser le développement des forces de production, de chercher par tous les moyens à valoriser tous les atouts de la société et de profiter des opportunités apportées par la mondialisation pour l'intégration au monde. En d'autres termes, le Vietnam a profité des lois de l'économie de marché à orientation socialiste conformément aux demandes et aux conditions historiques concrètes du pays.

Après avoir précisé que le 6e Congrès national du Parti communiste du Vietnam avait été le point de départ dans la définition des notions liées aux méthodes et mesures de direction de l'économie au Vietnam, le journal Granma a cité Mme Nguyen Thi Kim Ngan, vice-présidente de l'Assemblée nationale vietnamienne affirmant que les résolutions de ce congrès ont marqué un tournant dans le développement du pays. Ce sont le Renouveau, notamment celui dans la pensée, particulièrement la pensée économique, le changement du modèle de développement, des mécanismes de gestion économique, tout en réalisant le processus de démocratisation sur tous les plans de la vie sociale afin de surmonter les obstacles du développement, de renforcer les forces de production et de mettre en valeur tous les atouts de la société, sans exception.

Ensuite, le journal Granma analyse les acquis enregistrés dans l'oeuvre de Renouveau au Vietnam depuis la fin de la décennie 1980 au 11e Congrès national du Parti communiste du Vietnam tenu en février 2011.

Selon les statistiques de 2013, les indicateurs macroéconomiques sont porteurs de signes positifs. L'inflation a été contrôlée à un taux bas, la production industrielle a augmenté sensiblement, l'exportation a progressé avec pour effet un rééquilibrage de la balance commerciale bénéficiaire pour le pays.

En conclusion, le journal Granma écrit : "Lors de notre visite dans les campagnes comme dans les villes au Vietnam, nous constatons partout que les Vietnamiens travaillent dur. On peut dire que la victoire du Vietnam dans le combat sur le front économique est toujours garantie par leur esprit travailleur".

Agence Vietnamienne d'Information - 3 septembre 2014