Lors de ces 45 dernières années, le Testament est devenu une source d'encouragement spirituel, une lumière éclairant la voie, permettant à l'ensemble du peuple de progresser pour remporter des victoires éclatantes dans l'oeuvre de libération du Sud Vietnam, pour réunifier la Patrie, définir les orientations de développement pour la révolution vietnamienne et faire avancer le pays vers le socialisme.

Appliquant son Testament, le Parti communiste du Vietnam a concentré toutes ses forces et son talent pour guider le peuple vietnamien afin d'entreprendre l'oeuvre révolutionnaire et conduire le pays sur la voie choisie par le Président Ho Chi Minh, l'édification d'un Vietnam socialiste, pacifique, uni, indépendant, démocratique, prospère et puissant.

Persistant dans l'objectif et l'idéal de l'indépendance nationale et du socialisme, le Parti communiste du Vietnam a dirigé le peuple pour mener victorieusement l'oeuvre du Renouveau entamée en 1986, obtenir d'importants acquis à la signification historique évidente et accélérer l'industrialisation et la modernisation, l'édification et la défense de la Patrie du Vietnam socialiste.

De pays importateur de riz, le Vietnam est devenu l'un des premiers exportateurs mondiaux. La croissance économique est maintenue à un taux relativement élevé, avec, durant la période 2001-2010, une moyenne de 7,26 % par an, et une prévision de 6 % par an pour la période 2011-2015.

Les domaines socioculturels ont enregistré d'importantes avancées sur tous les plans, et la vie matérielle comme culturelle de la population s'est améliorée sensiblement. Le Vietnam a atteint la plupart des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) définis par l'ONU pour 2015. Les revenus réels de la population de 2008 ont augmenté de 2,3 fois par rapport à 2000, l'indice de développement humain (IDH) du Vietnam figure dans le groupe moyen supérieur, et le taux de foyers pauvres a été ramené à environ 10 % en 2010 contre 26 % en 2000.

Il est particulier qu'après 15 années de mise en oeuvre de la Résolution du 5e Plénum du Comité central du Parti communiste du Vietnam (8e mandat) sur l'édification et le développement d'une culture vietnamienne avancée et empreinte de l'identité nationale, la conception des membres du Parti et de la population sur le rôle et la position de la culture s'est enrichie. Une attention plus particulière a été accordée aux options, aux politiques et aux ressources humaines du secteur de la culture, laquelle est de plus en plus liée aux tâches de développement économique, de défense, de sécurité et d'édification humaine...

Le travail d'édification du système politique a respecté le principe selon lequel le pouvoir de l'Etat appartient au peuple, ainsi que d'autres en matière de pratique de la démocratie, de valorisation de la créativité de la population, d'édification et de perfectionnement de l'Etat vietnamien afin qu'il devienne vraiment "l'Etat du, par et pour le peuple".

Les activités extérieures et l'intégration au monde ont été menées de manière approfondie et efficace, contribuant à créer un environnement pacifique et stable, et à augmenter le nombre comme la qualité des ressources humaines disponibles au service du développement du pays. Le Vietnam s'affirme de plus en plus comme un membre actif et responsable au sein des organisations et des forums régionaux comme internationaux.

Le Vietnam a établi des relations diplomatiques avec plus de 180 pays, et des relations économiques et commerciales avec plus de 200 pays et territoires. Il est également membre de 63 organisations régionales et internationales, et entretient des relations avec plus de 500 organisations non-gouvernementales dans le monde.

Il participe aux organisations onusiennes et y mène des activités dynamiques, et son rôle est de plus en plus élevé. Il a été élu membre non permanent du Conseil de Sécurité de l'ONU pour le mandat 2008-2009, puis membre du Conseil des droits de l'homme pour le mandat 2014-2016.

Le Vietnam participe aux négociations de l'accord de partenariat transpacifique (TPP), et négocie de même un accord de libre-échange avec l'Union européenne. Il a participé activement au règlement de problèmes frontaliers, territoriaux, maritimes et insulaires avec plusieurs pays, contribuant à maintenir l'environnement de paix dans la région comme dans le monde.

Fier de ses acquis, le Vietnam se trouve cependant devant des difficultés et des défis non négligeables. Actuellement il reste encore un pays dont les potentiels économiques et les technologies demeurent limités, dont la compétitivité laisse encore à désirer, dont les équilibres macroéconomiques ne sont pas stables, et dont les écarts de développement sont encore importants par rapport aux autres pays du monde. Les éléments susceptibles de causer une instabilité sociopolitique et de menacer la souveraineté nationale restent encore latents.

Ce constat fait porter de lourdes responsabilités, exigeant de l'ensemble du Parti, de l'armée et du peuple vietnamiens d'exploiter davantage les ressources de toute la nation, de saisir toutes les occasions pour surmonter les défis, d'édifier la volonté d'autodétermination, et d'oeuvrer pour atteindre l'objectif d'"Un peuple riche, un pays puissant, une société démocratique, équitable et civilisée".

Agence Vietnamienne d'Information - 9 septembre 2014