Le NanoDragon, de 10 kilogrammes, sera développé par des experts vietnamiens.

D'après le prof.-docteur Pham Anh Tuan, le Vietnam devrait développer et lancer un satellite MicroDragon de 50 kilogrammes en 2018, puis en 2020 un satellite commercial LOTUSat 2 de 500 kilogrammes.

Le futur Centre spatial national du Vietnam couvrira près de 9 hectares. Il bénéficie d'un investissement de 54 milliards de yens financé par l'aide publique au développement (APD) japonaise et du fonds de contrepartie du Vietnam. Une fois opérationel, en 2017, il sera le centre spatial le plus moderne d'Asie du Sud-Est.

A noter que le microsatellite vietnamien PicoDragon a été lancé le 4 août 2013. Ce satellite (10x10x11, 35 cm, pour un kilogramme) a été développé par l'Université de Tokyo et une équipe d'ingénieurs et jeunes chercheurs du VNSC de l'Académie des Sciences et Technologies du Vietnam.

Agence Vietnamienne d'Information - 11 septembre 2014