La présidente de cette association, Nguyen Thi The Tram, a loué les contributions d'Alexandre Yersin à la beauté de Nha Trang et du Vietnam. Il mérite d'être honoré comme citoyen d'honneur du Vietnam. Son intelligence et sa compassion sont un symbole brillant de l'esprit de l'époque.

A cette occasion, le Service de la Culture, des Sports et du Tourisme de Khanh Hoa a annoncé la décision de l'Etat de remettre, à titre de posthume, le titre de "Citoyen d'honneur du Vietnam" au médecin A.Yersin. Une exposition de timbres intitulée "Le médecin A.Yersin - citoyen d'honneur du Vietnam" sera organisée prochainement.

Yersin est né le 22 septembre 1863 en Suisse. Il a fait ses études de médecine en France. En 1891, il est venu au Vietnam, a habité et travaillé à Nha Trang jusqu'à la fin de sa vie (1er mars 1943). Dans cette ville de la province de Khanh Hoa, il a mené plus de 50 travaux de recherche liés à la médecine, à la pédologie, à la climatologie, à l'hydrologie... On lui doit notamment la découverte en 1894 du bacille de la peste. En 1895, il a fondé l'Institut Pasteur de Nha Trang qui est un centre de recherche spécialisé dans les maladies tropicales. En 1902, il a participé à la création de l'Ecole de médecine de l'Indochine (prédécesseur de la Faculté de médecine de Hanoi) et en a été le premier doyen

Agence Vietnamienne d'Information - 22 septembre 2014