La nouvelle est donnée par le P. Federico Lombardi, porte parole du Saint-Siège, oralement au terme de la rencontre quotidienne avec la presse dans le cadre du synode.

"Cette rencontre sera l'occasion d'approfondir les relations entre le Vietnam et le Saint-Siège", a précisé le P. Lombardi.

Il semblerait qu'une "dynamique" soit enclenchée. En effet, le 22 mars dernier, le pape avait reçu en audience privée au Vatican le président du Parlement du Vietnam, M. Nguyen Sinh Hung, quatrième personnage politique du Vietnam, et une délégation de quatorze personnes, dont quatre femmes: une visite qui s’inscrivait dans un climat de relative détente entre le Saint-Siège et le Vietnam.

Régis Anouil, rédacteur en chef d’Eglises d’Asie, l’agence des Missions étrangères de Paris, analysait alors ainsi la "détente" : « Il y a une dynamique qui est déjà enclenchée depuis un certain temps qui tient bien sûr à la personne du cardinal Parolin qui suit les affaires vietnamiennes, qui a négocié avec le gouvernement vietnamien tout au long de ces dix dernières années. C’est quelqu’un qui connait très bien le dossier. Outre ce facteur personnel, ce dossier qui était bloqué pendant de longues années a commencé à avancer puisqu’un représentant non-résident du Saint-Siège a été nommé par le Vietnam en la personne du nonce apostolique qui est à Singapour. Mgr Leopoldo Girelli se rend très régulièrement plusieurs fois par an au Vietnam où il visite l’ensemble des diocèses les uns après les autres. Si ses premières visites ont été plus ou moins limitées, aujourd’hui, sa liberté de mouvement est à peu près entière. Donc, il y a effectivement une réelle avancée sur le front des relations qu’on ne peut pas encore qualifier de diplomatiques mais de plus en plus établies entre le Saint-Siège et le Vietnam » (cf. Zenit du 25 mars 2014).

Un mois auparavant, une délégation gouvernementale vietnamienne de cinq membres, conduite par M. Duong Ngoc Tân, vice-directeur du Bureau gouvernemental des Affaires religieuses, avait participé au consistoire pour la création de 19 nouveaux cardinaux, en la basilique Saint-Pierre, pour honorer le secrétaire d'Etat, le cardinal Pietro Parolin, connu pour ses années de diplomatie au service des relations avec ce pays.

Par Anita Bourdin - Zenit.org - 11 octobre 2014