"Un pays voisin ne peut être éloigné", a indiqué M. Fan. "Maintenir l'amitié, traiter de manière appropriée les disputes et promouvoir le développement commun sont dans l'intérêt commun de la Chine et du Vietnam".

Les relations sino-vietnamiennes se sont tendues depuis le début de l'année en raison des incessantes et illégales perturbations par le Vietnam des opérations de forage des compagnies pétrolières chinoises dans les eaux des îles Xisha en mer de Chine méridionale.

A la mi-mai, une série d'émeutes visant des entreprises étrangères ont eu lieu dans le sud et le centre du Vietnam, au cours desquelles cinq Chinois ont trouvé la mort et environ vingt usines étrangères ont été incendiées. Quelque 1.100 entreprises étrangères ont été affectées.

Ces violences sont survenues dans un contexte de tension entre la Chine et le Vietnam au sujet de différends maritimes.

Lors de la rencontre, Fan Changlong a souligné que les deux forces armées assumaient l'importante responsabilité de sauvegarder et promouvoir les relations bilatérales. Il a appelé les deux armées à toujours apporter une "énergie positive".

"Nous devons contrôler les actions de nos troupes et s'abstenir de tenir des propos qui pourraient blesser les sentiments des deux peuples ou de faire des choses nuisibles aux relations bilatérales", a souligné Fan Changlong.

Il a ajouté que la Chine était prête à travailler avec le Vietnam pour mettre en oeuvre les consensus atteints par les dirigeants et pour faire avancer les relations bilatérales et les relations militaires.

M. Thanh a déclaré pour sa part que renforcer l'amitié traditionnelle entre les deux pays et les deux armées correspondait aux intérêts communs des deux parties. Il s'est engagé à ce que le Vietnam conjugue ses efforts avec la Chine pour renforcer l'unité et la coopération entre les deux pays, traiter et contrôler les disputes et renforcer le partenariat stratégique global de coopération.

Le vice-président chinois Li Yuanchao a rencontré vendredi M. Thanh et sa délégation militaire composée de 16 membres de haut rang.

Le ministre chinois de la Défense nationale Chang Wanquan s'est également entretenu vendredi avec M. Thanh. Les deux parties ont décidé de reprendre graduellement les relations militaires et de résoudre les différends maritimes.

Agence Xinhua - 20 Octobre 2014