Ces dernières années, le nombre de Russes visitant le Vietnam ne cesse de croître. La suppression de l’obtention d’un visa pour un séjour de 15 jours au plus est sans doute l’un des facteurs de cet essor. De 2009 à 2013, ils sont passés de 49.000 à 298.000 touristes, soit une hausse de 6,8 %, et lors de ces 8 premiers mois, 241.000 Russes ont choisi le Vietnam pour passer leurs vacances, ce qui représente une croissance de 27 % sur un an. Un point fort positif, car une étude conjointe du Département général du tourisme et de son homologue des statistiques révèle des dépenses moyennes de 2.500 dollars par personne durant leur séjour, bien davantage que les touristes issus d’autres pays comme les Coréens avec 1.200 dollars, ou les Japonais avec 1.500 dollars.

Le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme a récemment proposé au gouvernement de faire passer la durée de l’exemption de visa pour les touristes russes de 15 à 30 jours afin d’en attirer davantage.

La ville de Nha Trang reste la localité la plus visitée par ces touristes, d’autant que les vols directs Russie-Cam Ranh, l’aéroport de cette ville, contribue largement à en faciliter l’accès. Si en 2011, le nombre de vols n’était que de 68, ils devraient être portés à 1.100 cette année, puis à 1.600 en 2015.

Autre point positif, «90 % des touristes russes souhaitent revenir à Nha Trang», affirme Nguyên Van Thành, spécialiste en tourisme. Cette ville dispose de toutes les conditions pour attirer les Russes : grande plage, soleil, mer d’émeraude, eaux thermales... Leur durée moyenne de séjour est de 11 jours, durant laquelle 30 % d’entre eux résident dans un hôtel 5 étoiles, 35 % dans un 4 étoiles, et les autres, dans des 2 à 3 étoiles. Ils sont généralement très intéressés notamment par la découverte des îles en bateau de pêche, cherchant généralement un beau souvenir, notamment des perles.

Par ailleurs, d’assez nombreux couples choisissent cette magnifique ville balnéaire pour célébrer leur mariage. «Depuis 2013, une trentaine de mariages de Russes ont été organisés et ils continuent de croître», estime Pavel Vic Koshelev, directeur chargé du développement des marchés de l’Agence de tourisme Uncle Ivan qui possède un bureau à Nha Trang.

Agence Vietnamienne d'Information - 30 octobre 2014