Selon cette convention, les Vietnamiens et les étrangers qui possèdent un permis de conduire international n’ont pas besoin de changer leur permis pour pouvoir conduire au Vietnam. Quant au permis international délivré par le Vietnam, il est valable dans les plus 70 pays parties à cette convention.

Pour appliquer la Convention de Vienne au Vietnam, le ministère des Communications et des Transports a promulgué une circulaire 48/2014/TT-BGTVT pour modifier la réglementation de la formation, de l’examen et de la délivrance du permis de conduire.

Afin d’obtenir le permis international, il faut d’abord posséder un permis national en cours de validité et soumettre une demande à l’organisation compétente. Ce permis sera délivré en vietnamien et traduit en anglais, en français, en russe et en chinois.

«À ce jour, le Vietnam a accompli toutes les formalités en vue de devenir partie à la Convention de Vienne sur la circulation routière de 1968. Le Département général de la route doit proposer au ministère des Communications et des Transports d’élaborer la réglementation sur la délivrance et l’utilisation du permis international de conduire par les conducteurs vietnamiens», a expliqué Nguyên Van Quyên, chef adjoint du Département de la route.

Par Hai Vu - Le Courrier du Vietnam - 23 novembre 2014