"Elles sont toutes mortes", a précisé mardi à l'AFP Le Hong Thai, du ministère de la sécurité publique, confirmant cette saisie record.

"Elles étaient censées être transformées en objets artisanaux avant leur exportation vers la Chine", a-t-il ajouté, sans souhaiter préciser le nombre de trafiquants interpellés.

Cette saisie a été effectuée lors d'un raid policier la semaine dernière dans la ville balnéaire de Nha Trang (centre).

Les tortues de mer sont protégées au Vietnam et leur chasse, leur commerce et même leur recel constituent une infraction pénale. De nombreuses arrestations en lien avec leur trafic ont eu lieu ces dernières années.

La justice du pays "doit montrer que le Vietnam est sérieux en poursuivant et punissant" les crimes liés à des espèces en voie de disparition, a estimé Nguyen Phuong Dung, directrice du groupe Education pour la nature-Vietnam (ENV).

Selon les défenseurs de l'environnement, le Vietnam est l'un des pires pays au monde pour le trafic des espèces en voie de disparition défenses d'éléphants, cornes de rhinocéros ou même des espèces exotiques comme les pangolins et les tigres. Et les saisies ne représenteraient qu'une infime partie du trafic dans le pays communiste.

Agence France Presse - 25 novembre 2014