Le projet de loi, présenté par un sénateur conservateur, Thanh Hai Ngo, institue une journée nationale - le 30 avril - commémorant l'exode des réfugiés sud-vietnamiens après la prise de Saïgon (Hô-Chi-Minh-Ville) par les forces communistes du Front national de libération du Sud-Vietnam et celles du Nord-Vietnam, en 1975, ce qui a mis fin à la Guerre du Vietnam.

Le gouvernement vietnamien a dénoncé ce projet de loi qui pourrait nuire aux intérêts canadiens dans ce pays du sud-est asiatique. Pourtant, une des priorités du gouvernement Harper est de renforcer les liens économiques avec l'Asie.

Le Vietnam, un des principaux acteurs dans cette région, est membre de la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique (APEC) et de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN). Il est aussi l'un des partenaires de l'Accord de partenariat transpacifique.

Le projet de loi a été a été adopté par 45 des 49 sénateurs ayant participé au vote. Il sera maintenant soumis à la Chambre des communes où l'on ignore quand - et même si - il sera traité.

Mais si les Communes l'adoptent, a déclaré Viet Dung Vu, un diplomate à l'ambassade vietnamienne à Ottawa, il aura un impact néfaste sur les relations bilatérales en essor entre la Canada et le Vietnam, ainsi que sur les mesures visant à élargir et approfondir les liens entre les deux pays, notamment les relations de commerce et d'investissement.

«Cela enverra le mauvais message à la population vietnamienne et la communauté internationale sur les intentions du Canada envers notre pays», a-t-il ajouté par courriel.

L'ambassadeur du Vietnam, To Ah Dung, a aussi exprimé son inquiétude au ministre des Affaires étrangères, John Baird, lundi soir lors d'une réception sur la Colline du Parlement, a affirmé M. Vu.

Dans une lettre envoyée au comité des droits humains du Sénat, le directeur de l'organisme à but non lucratif pour les relations commerciales Canada-Vietnam Trade Council, Dai Trang Nguyen, que le projet de loi reflétait l'opinion de moins de cinq pour cent des Vietnamiens et qu'il promouvait une vision «passée, de haine, de négativité, de laquelle résulte une négligence du bien-être des générations futures». De cela découleraient également des conséquences fâcheuses sur les relations commerciales entre les deux pays, croit-il.

Le porte-parole de John Baird a simplement réitéré un commentaire déjà formulé, affirmant que le projet de loi ne provenait pas du gouvernement, et que les députés et sénateurs étaient libres de soumettre des projets de loi d'initiative parlementaire.

Par Mike Blanchfield - La Presse Canadienne - 9 décembre 2014


Le Canada appuie des projets humanitaires au Vietnam

Une subvention de 94,252 $CA (1,7 milliard de dongs) sera versée aux trois ONG vietnamiennes pour qu’elles puissent mener des projets sur les droits des GLBT et des interventions pour lutter contre la traite de personnes, selon l'Ambassade du Canada au Vietnam.

La subvention par le Fonds canadien d’initiatives locales 2014-2015 sera divisée à trois ONG locales que sont: le Centre ICS à Hô-Chi-Minh-Ville, le Centre pour le développement et l’intégration (CDI) et le Centre d’initiatives créatives dans le domaine de la santé et de la population (CCIHP) à Hanoï.

Le Centre pour le développement et l’intégration (CDI) recevra 33,215 $CA pour le projet: «Soutien juridique aux groupes à risque et aux victimes de traite de personnes dans le district frontalier de Trung Khanh, dans la province de Cao Bang». L’objectif principal du projet est d’améliorer la compréhension juridique et de fournir de l’aide juridique aux intervenants locaux à Cao Bang afin d’améliorer la capacité des personnes vulnérables à la traite de se protéger.

Une composante importante du projet est d’offrir un soutien aux victimes après leur retour. Environ 1,600 personnes de trois communes du district de Trung Khanh devraient bénéficier directement de ce projet.

Le Centre ICS à Hô-Chi-Minh-Ville recevra 30,607 $CA pour le projet: «Les droits des GLBT sont des droits humains - Renforcement des capacités de soutien au mouvement pour les droits humains des GLBT au Vietnam aux niveaux national et local». L’objectif global de ce projet est de maintenir la vitalité du mouvement en faveur des droits humains des GLBT au niveau national et de servir de fer de lance du mouvement dans 15 provinces.

Le soutien offert par l’entremise du Fonds canadien d’initiatives locales contribuera à réaliser cet objectif grâce à une campagne en ligne intitulée «Les droits des GLBT sont des droits humains», un Festival de la diversité et la diffusion de la recherche actuelle sur les GLBT au Vietnam.

Le Centre d’initiatives créatives dans le domaine de la santé et de la population (CCIHP) à Hanoï recevra 30,430 $CA pour le projet: «Voix au-delà des frontières: La lutte contre la traite de personnes dans les provinces frontalières du Nord du Vietnam ».

Grâce à l’appui du Fonds canadien d’initiatives locales, CCIHP s’attaquera à la traite de personnes dans la province de Lao Cai en utilisant des méthodes de communication créatives (photo-voix) et un plaidoyer direct des survivants et de leurs familles afin de sensibiliser la population à la traite de personnes, contribuer à la prévenir, et veiller à ce que les survivants soient pris en charge et les auteurs poursuivis.

«L’Ambassade du Canada au Vietnam est heureuse d’appuyer ces excellents projets. Nous espérons que les projets contribueront directement à améliorer les droits des GLBT et à prévenir la traite de personnes au Vietnam», a déclaré M. David Devine, ambassadeur du Canada au Vietnam.

Agence Vietnamienne d'Information - 10 décembre 2014