En 2014, elles devraient atteindre de 11 à 12 milliards. Ce sont ainsi plus de 90 milliards qui ont été transférés au Vietnam par les Viêt kiêu.

Aujourd’hui, le Vietnam figure parmi les premiers pays du monde en matière de réception de devises envoyées par ses ressortissants résidant à l’étranger. Il s’agit de ressources financières importantes pour de nombreuses familles et entreprises, mais aussi pour le développement économique du pays.

C'est ce qui ressort, en substance, d’une étude réalisée par le CIEM, l'Institut central de recherche et de gestion économique, laquelle était consacrée aux devises transférées au Vietnam par ses ressortissants travaillant à l’étranger.

Selon Vo Tri Thành, directeur adjoint du CIEM, pendant la période 2010-2012, ce sont les Viêt kiêu vivant aux États-Unis qui ont envoyé le plus de fonds en représentant 57% du volume de devises reçu par le Vietnam. Viennent ensuite les Vietnamiens vivant en Australie (9%), au Canada (8,4%), en Allemagne (6%), au Cambodge (4%), et en France (4%).

Selon le ministère des Affaires étrangères, le pays compte actuellement environ 4 millions de personnes qui étudient ou travaillent dans 100 pays et territoires du monde. En 2013, le pays était aussi l’un des 10 premiers du monde à recevoir le plus de devises étrangères avec 11 milliards de dollars, participant au PIB national à hauteur de 8%.

Agence Vietnamienne d'Information - 20 décembre 2014