La chef de la chancellerie politique de l’Ambassade du Vietnam en France, madame Nguyen Thi Bich Hue, s’est rendue à l’université de Franche-Comté les 1er et 2 avril. À cette occasion, elle a échangé avec les équipes du Centre de linguistique appliquée (CLA) et de la direction des relations internationales et de la francophonie (DRIF) à propos de différents projets de coopération et d’échanges d’étudiants.

Si des liens existent déjà entre l’université de Franche-Comté et certains établissements d’enseignement supérieur vietnamiens, ils restent peu développés. Or, l’Asie du Sud-Est fait partie des régions du monde considérées comme prioritaires pour le déploiement de nouvelles relations internationales à l'UFC. Certains secteurs sont concernés en particulier : la santé, le droit, les affaires, l’ingénierie et les microtechniques. Anne-Emmanuelle Grossi, directrice du CLA et de la DRIF, donne un exemple : « Beaucoup de médecins vietnamiens sont formés en France. Or, le CLA dispose de spécialistes du français médical. En assurant la formation linguistique des professionnels de santé et des étudiants en médecine, on les encourage dans leurs projets de mobilité. »

Les échanges entre les deux pays vont se développer. L’Institut français du Vietnam prévoit d’envoyer de jeunes vietnamiens de tous le pays au CLA l'été, pour des séjours linguistiques et culturels. L’anglais étant obligatoire au Vietnam, la formation combinée en français et en anglais proposée par le CLA les intéresse tout particulièrement. D’autres projets sont envisagés, notamment avec l’université des sciences et technologies Hanoï (USTH) et l’école supérieure de commerce extérieur de Hanoï (ESCE).

Au cours de sa visite, la représentante de l’ambassadeur a également rencontré quelques étudiants vietnamiens de l’UFC pour un temps de discussion informelle. Le mercredi soir, elle a participé au fameux Tour du monde en 80 plats, évènement festif emblématique du CLA1.

L’ACTU / Université de Franche-Comté - 13 avril 2015