Lors d’une conférence de presse périodique du ministère des AE, tenue le 23 juillet à Hanoi, répondant à la question de correspondants sur la réaction du Vietnam à propos de cet entraînement militaire chinois selon une annonce HN0030 en date du 20 juillet 2015 par l'Administration de la sécurité maritime de Chine, le porte-parole a souligné qu'"il s’agit d’une grave violation de la souveraineté vietnamienne. Cet acte va à l’encontre de la conception commune des hauts dirigeants des deux pays, freine le développement des relations bilatérales, rend plus tendue et complexe la situation, menace la sécurité et la liberté de navigation maritime dans la région".

"Le Vietnam proteste énergiquement contre ces agissements et demande à Pékin de respecter la souveraineté vietnamienne, de faire preuve de responsabilité, d’arrêter immédiatement cet exercice et de ne plus laisser se répéter un tel acte", a asséné le porte-parole Lê Hai Binh.

Agence Vietnamienne d'information - 24 juillet 2015