"Ha Huy Hoang a été condamné à six ans de prison pour espionnage en faveur de la Chine", a déclaré à l'AFP son avocat, Ha Huy Son, après un procès expéditif de quelques heures organisé dans un tribunal d'Hanoï.

Il a assuré que son client, qui risquait la peine de mort, n'avait "pas rejeté les accusations portées contre lui". Hoang, 55 ans, arrêté en octobre 2014, travaillait pour le journal officiel "Vietnam and World" du ministère vietnamien des Affaires étrangères. Il est accusé d'avoir fourni depuis 2011 des informations sur la situation interne du Vietnam et sur les dirigeants du pays après avoir voyagé six fois en Chine, a précisé le journal en ligne Tuoi Tre.

Fortes tensions entre la Chine et le Vietnam

Cet article a été immédiatement retiré mercredi, une pratique souvent utilisée par le régime communiste sur les questions sensibles. Plusieurs fonctionnaires vietnamiens, dont des policiers, ont été arrêtés ces dernières années pour des activités d'espionnage en faveur de la Chine. Cependant, il est rare de voir un procès public dans une affaire d'espionnage. Celui-ci survient dans un contexte de forte tension entre Chine et Vietnam, qui se disputent des zones en mer de Chine méridionale.

Le Figaro avec Agence France Presse - 30 Septembre 2015