Ces dernières années, la Chine et le Vietnam ont vu leurs dirigeants communiquer davantage, leurs relations commerciales et économiques se rapprocher et les échanges culturels et humains augmenter.

D'après les observateurs, malgré plusieurs problèmes existants au niveau des relations bilatérales, les similarités dans les systèmes politiques et les voies de développement entre les deux pays voisins ont aidé la coopération en cours et les relations amicales entre les deux pays.

Des échanges de Haut niveau plus fréquents

Durant l'année 2014, le conseiller d'Etat chinois, Yang Jiechi, s'est rendu à deux reprises, en juin et en octobre, au Vietnam. Le Hong Anh, envoyé spécial du chef du parti vietnamien, Nguyen Phu Trong, a visité la Chine en août. En novembre, le président vietnamien, Truong Tan Sang, a participé à la 22ème Réunion des leaders économiques de la Coopération Economique d'Asie-Pacifique (APEC) à Beijing.

A Beijing pour la réunion de l'APEC, le président vietnamien a rencontré Xi Jinping. A cette occasion, M. Xi a déclaré que les deux parties devraient joindre leurs efforts pour renforcer le rythme de développement des relations bilatérales et promouvoir le partenariat de coopération stratégique.

Les échanges officiels en 2015 ont également été renforcés et intensifiés.

En avril, le secrétaire général du Parti Communiste du Vietnam, Nguyen Phu Trong, s'est rendu en Chine. Lors de sa visite, les deux parties ont annoncé dans un communiqué commun que les deux pays sont des pays voisins importants dont les systèmes politiques et les chemins de développement partagent des similarités.

En avril également, le conseiller d'Etat chinois et ministre de la Sécurité publique, Guo Shengkun, s'est rendu au Vietnam. Plus tard, en juillet, c'était au tour du vice-Premier ministre Zhang Gaoli d'effectuer un voyage dans le pays voisin.

En septembre, le président vietnamien Truong Tan Sang a participé à Beijing à la cérémonie donnée à l'occasion du 70ème anniversaire de la victoire de la Guerre de résistance du peuple chinois contre l'agression japonaise et de la Guerre mondiale contre le fascisme.

Lors de sa rencontre avec M. Sang, le président chinois Xi Jinping a déclaré que grâce aux efforts conjoints des deux pays, les relations entre la Chine et le Vietnam s'étaient développées sur un rythme régulier.

Les deux parties ont atteint un consensus important sur le renforcement de la mise en place de l'initiative chinoise "la Ceinture et la Route" et des Deux Corridors, ainsi que sur la coopération en matière de capacité de production, et sur la contribution pour créer un rythme fort pour le développement du partenariat de coopération stratégique.

Des relations économiques et commerciales plus étroites

Depuis le changement de rythme pour booster les relations commerciales, la Chine et le Vietnam ont connu d'autres développements dans la coopération économique, commerciale et culturelle.

La construction du haut-fourneau d'une usine d'acier, projet conjoint entre la Chine et le Vietnam, devrait s'achever à la fin de cette année.

D'un autre côté, de nombreux camions pleins de produits vietnamiens issus de l'agriculture, de la forêt et de la pêche sont souvent observés aux frontières entre le Vietnam et la Chine.

Des économistes ont expliqué que les relations commerciales et économiques entre la Chine et le Vietnam se renforcent continuellement.

Plus d'espace pour les échanges culturels

Ces dernières années, les échanges humains et culturels entre les deux pays se sont continuellement renforcés.

Différentes activités, dont des forums, des séminaires, des visites et des échanges entre experts, universitaires et médias, et entre jeunes, ont contribué au renforcement de l'amitié et de la compréhension mutuelle entre les deux peuples.

En décembre 2014, lors de sa visite au Vietnam, Yu Zhengsheng, président de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC), a participé à l'inauguration de l'Institut Confucius à l'université de Hanoi.

La Chine et le Vietnam ont un potentiel énorme et beaucoup d'espace pour la coopération dans le domaine des échanges culturels.

Les deux pays peuvent élever les échanges culturels et humains pour faire des relations humaines un élan pour promouvoir les relations entre pays.

La coopération amicale entre la Chine et le Vietnam correspond aux intérêts fondamentaux des deux pays et des deux peuples, et est favorable à la paix, la stabilité et à la prospérité dans la région.

Agence Xinhua - 3 novembre 2015


Les relations Vietnam - Chine ont tendance à se développer activement

Le secrétaire général du Comité central (CC) du Parti communiste chinois (PCC) et président de la République populaire de Chine, Xi Jinping, effectuera les 5 et 6 novembre une visite d’État au Vietnam sur invitation du secrétaire général du Parti communiste du Vietnam (PCV), Nguyên Phu Trong ; et du président du Vietnam, Truong Tân Sang.

Il s’agit de la première visite au Vietnam du plus haut dirigeant du Parti et de l’État chinois de ces neuf dernières années. Elle intervient dans la conjoncture de relations Vietnam - Chine qui ont tendance à se développer activement. Les dirigeants de haut rang des deux pays ont eu régulièrement des contacts et rencontres afin d'aboutir à des conceptions communes importantes sur les orientations et les mesures afin de rendre les relations bilatérales stables, saines et durables.

Les activités d’échange et de coopération entre les deux Partis se poursuivent. En juin dernier à Pékin, Dinh Thê Huynh, membre du Bureau politique (BP), secrétaire du CC, chef de la Commission de propagande et d’éducation du CC du PCV, et Liu Qibao, membre du BP, secrétaire du Secrétariat et président de la Commission de propagande du CC du PCC, ont co-présidé le 11e séminaire théorique entre les deux Partis.

Commerce bilatéral : plus de 49 milliards de dollars en neuf mois

En 2015, les deux parties ont organisé plusieurs activités pour célébrer le 65e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre le Vietnam et la Chine. Les activités d’échange et de coopération entre ministères, services et localités des deux pays se sont renforcées. Les échanges entre les deux peuples ont été animés, contribuant à approfondir la compréhension mutuelle.

Les relations de coopération économique, les échanges commerciaux et l’investissement ont connu des progrès. Le commerce bilatéral a atteint plus de 49 milliards de dollars ces neuf premiers mois pour une croissance de 16% sur un an. Cependant, le déséquilibre du commerce bilatéral pour le Vietnam s'aggrave de plus en plus, avec 24,3 milliards de dollars. La Chine compte actuellement près de 1.180 projets au Vietnam cumulant plus de 8,4 milliards de dollars de capitaux enregistrés, faisant de celle-ci le 9e des 105 pays et territoires investissant au Vietnam. La Chine est aussi le premier marché du Vietnam en matière de tourisme avec plus de 12,6 millions durant la même période.

La situation aux frontières terrestres et dans le golf du Bac Bô est stable. Celle en Mer Orientale continue d'évoluer de manière complexe malgré la poursuite des négociations sur les questions maritimes.

La visite du secrétaire général et président de Chine, Xi Jinping, a une signification importante dans les relations Vietnam - Chine, et plus généralement dans les relations extérieures du Vietnam. Avec cette visite, le Vietnam continue d’affirmer sa politique extérieure d’indépendance, d’autonomie, de diversification et de multilatéralisation, de prendre en considération et de souhaiter développer de bonnes relations substantielles avec la Chine sur la base du respect mutuel, de l’égalité et d’avantage réciproque, de maintenir les échanges de délégations de haut rang entre les deux Partis et les deux États, de protéger ses intérêts légitimes en Mer Orientale sur la base du droit international, de bien contrôler les litiges, de maintenir ensemble la tendance à la paix et à la stabilité en Mer Orientale, pour la paix, la stabilité, la coopération et le développement dans la région comme dans le monde.

Agence Vietnamienne d'Information - 4 novembre 2015