«Le festival de Huê 2016 sera la convergence de superbes spectacles portant l’empreinte des différentes cultures dans le monde, avec notamment la quintessence des patrimoines culturels et artistiques du Vietnam et de la province de Thua Thiên-Huê (Centre)», a souligné Chê Công Chung, directeur adjoint du Centre du festival de Huê, lors d’une conférence de presse organisée le 17 décembre à Hanoi. Et d’ajouter que cet événement constituera un moteur du développement socio-économique de la province en affirmant, une nouvelle fois, le prestige de l’appellation déposée festival de Huê. L’occasion également de promouvoir cette cité patrimoniale, culturelle et festive.

Durant les six jours de l’événement, une série de représentations artistiques traditionnelles et contemporaines auront lieu sur les différentes scènes montées au sein de la Citadelle, au Palais An Dinh et dans les rues de la ville. La nuit impériale plongera les visiteurs dans une ambiance fantasmagorique avec les activités quotidiennes de la vie impériale d’antan. Sans omettre l’art populaire, l’art de la Cour de Huê, les fêtes de rue et le fameux défilé en ao dai (tunique traditionnelle des femmes vietnamiennes). À l’affiche également : expositions, présentation des cerfs-volants de Huê, art calligraphique, d’installation, conférences scientifiques, foire internationale, activités sportives et gastronomiques... liste non exhaustive.

«La principale nouveauté pour cette 9e édition ? Une fête de la musique et de la danse bouddhiques», a dévoilé Nguyên Dung, vice-président du Comité populaire de Thua Thiên-Huê. Et de partager : «Il est toujours compliqué pour les organisateurs de trouver +La+ nouveauté qui fera mouche». C’est pour cette raison qu’un spectacle en l’honneur des chansons du feu célébrissime compositeur-interprète Trinh Công Son - l’idole de plusieurs générations de Huéens - est également prévu. D’autre part, «nous avons programmé une fête gastronomique internationale afin de présenter les spécialités de 12 pays mais aussi l’art culinaire de Huê avec ses 1.700 plats».

La France reste un grand partenaire

Lors des huit éditions précédentes, les troupes artistiques étrangères ont largement contribué au succès du festival de Huê. Cette année, les troupes d’une vingtaine de pays dont la France, la Belgique, la Russie, la Grande-Bretagne, la Chine, la République de Corée, le Japon, les États-Unis… ont été inscrites. La France reste un grand partenaire du festival de Huê avec la participation de la Compagnie L’Homme Debout, de la Compagnie par terre, du groupe pop Fuzeta et du chanteur Christophe.

«La ville de Huê mobilisera tous les ressources humaines et matérielles pour que la 9e édition de son festival soit une réussite», a souligné le vice-président Nguyên Dung, en informant que quelque 20.000 places dans les hôtels de 2-3 étoiles seront disponibles pour ce festival. Et de conclure : «Chaque habitant de Huê devra se muer, le temps de cet événement, en personnel touristique».

La Conférence des maires des villes d’Asie de l’Est et de l’Amérique latine (FEALAC) se déroulera également à Huê, en même temps que le festival.

Par Vân Anh - Le Courrier du Vietnam