Ces quatre documents sont un bail immobilier, une convention de commercialisation de l'électricité, une convention BOT (Bâtir - Opérer - Transférer), et une garantie de subvention du gouvernement vietnamien.

D'un coût total de plus de 2 milliards de dollars, Duyên Hai 2 est le 2e projet réalisé sous forme de BOT par une société malaise et le 2e plus grand projet d'investissement direct étranger au Vietnam, après l'engagement de 3 milliards de dollars du groupe sud-coréen Samsung pour construire une usine de production d'écrans dans la province de Bac Ninh (Nord).

Il s'agissait également du premier projet à être convenu dans l'industrie de l'énergie entre le Vietnam et un autre pays membre de l'Association des pays de l'Asie du Sud-Est (ASEAN), marquant un jalon historique de la Communauté de l'ASEAN qui verra le jour le premier janvier prochain.

Selon le ministre de l'Industrie et du Commerce, Vu Huy Hoàng, ce projet est extrêmement important pour le réseau électrique national. Le Département général de l'énergie du MIC a précisé que cette future centrale électrique avait une grande importance pour la sécurité énergétique nationale, car elle est chargée de fournir de l'électricité au service du développement économique de la région du delta du Mékong.

Agence Vietnamienne d'Information - 30 décembre 2015