Déclarant à la presse, le Premier ministre Prayuth Chan-ocha a déclaré que si le projet de nouvelle Constitution thaïlandaise n’est pas approuvé lors du référendum, le gouvernement maintiendra les élections en 2017 selon l’agenda fixé.

Un comité nommé par le gouvernement militaire publiera le projet de nouvelle Constitution le 29 janvier prochain.

En mai 2014, l’armée thaïlandaise a pris le pouvoir à la place du gouvernement intérimaire et suspendu la Constitution, ​en suite de l’instauration de la loi martiale. La télévision publique a diffusé l’annonce du général Prayuth Chan-Ocha qui a indiqué, en direct, prendre le pouvoir afin de permettre le retour à la paix sociale et à la mise en place de réformes.

Ce coup de théâtre intervient après sept mois de crise politique qui ​a vu la Thaïlande se diviser dans la rue entre supporters de l’ancien Premi​er ministre, Mme Yingluck Shinawatra, destituée le 7 mai, et ses adversaires qui ont occupé des bâtiments publics et paralysé Bangkok à de nombreuses reprises.

Agence Vietnamienne d'Information - 27 Janvier 2016