Selon le ministère du Plan et de l'Investissement (MPI), fin 2015, la Belgique se trouvait à la 27e place parmi les 105 pays et territoires investissant au Vietnam, avec 59 projets d'investissement en vigueur cumulant un fonds enregistré de plus de 421 millions de dollars. En 2015, quatre nouveaux projets belges ont reçu leur licence d'investissement, à quoi s'ajoutent deux projets qui ont augmenté leurs fonds.

D'après l'ambassadrice de Belgique au Vietnam, Jehanne Roccas, ce pays est considéré comme la place d'investissement la plus prometteuse en Asie. Ses potentiels d'exportation sont immenses grâce aux accords de libre-échange (ALE). Dans l'avenir, le Vietnam deviendra l'atelier du monde. C'est pourquoi, les entreprises belges devront étudier l'intensification de leur présence au Vietnam pour saisir les opportunités.

Selon le MPI, les investisseurs belges sont présents dans nombre de domaines, allant de la construction, de l'industrie manufacturière à l'industrie de la fabrication, en passant par le transport et la logistique. Avec les atouts d'un centre de logistique de l'Europe et maintes expériences dans la logistique, les entreprises belges se montrent intéressées et souhaitent investir au Vietnam.

Ces derniers temps, outre les 59 projets d'investissement déjà enregistrés, les entreprises belges ont coopéré avec des partenaires vietnamiens pour mettre en place plusieurs autres projets dans l'alimentation en eau et la santé.

À ce jour, les investisseurs belges sont déjà présents dans 17 des 63 villes et provinces du Vietnam. Hanoi (Nord) est en tête en termes d'attrait des investissements belges avec deux projets cumulant plus de 278 millions de dollars. Bac Ninh (Nord) se trouve à la 2è place avec un projet d'un fonds enregistré de 42 millions de dollars.

Dans son processus d'industrialisation et de modernisation, le Vietnam a un grand besoin de fonds d'investissement dans le développement des transports et de la communication, l'électricité, la mécanique, la sidérurgie… Ce sont également des secteurs où la Belgique dispose d'atouts.

Vincent De Cuyper, membre du Comité exécutif du groupe Solvay, a fait savoir que sa société avait défini le Vietnam comme une place pour étendre ses activités dans toute l'Asie. Solvay inaugura une filiale à Hô Chi Minh-Ville.

Les 19 et 20 janvier derniers, Solvay a organisé un événement intitulé "Solvay Vietnam Days", permettant à 40 responsables du groupe à rencontrer les organes de gestion étatique comme des entreprises locales spécialisées dans les secteurs du pétrole, du gaz, la production d'engrais, des produits chimiques et laitiers.

Agence Vietnamienne d'Information - 27 Janvier 2016