Ces joueurs du club de Dong Nai avaient été arrêtés en 2014 pour avoir manipulé le résultat d'un match du tournoi de la V-League.

Le capitaine du club, principal accusé, a été condamné à six ans de prison.

Ses quatre coéquipiers ont reçu des peines allant de 24 à 30 mois de prison avec sursis, lors d'un procès à Dong Nai, province du sud du Vietnam.

Match truqué pour 18 500 dollars Ils avaient été accusés d'avoir truqué le résultat d'un match avec une équipe de la province de Quang Ninh (nord) par une défaite de 3-5, alors que leur Club était en bonne position dans le classement de la V-League, pour gagner 400 millions de dongs (18.500 dollars), selon les enquêteurs.

Quatre parieurs impliqués dans l'affaire ont été également condamnés à des peines de deux ans de prison avec sursis à trois ans d'emprisonnement.

Les cinq joueurs condamnés étaient également accusés d'avoir arrangé le résultat d'un autre match contre le Club de la province de Thanh Hoa (nord) en 2014, que leur club avait perdu 0-3, en vue d'empocher des milliers de dollars.

Un fléau

Les paris sur le foot sont illégaux mais endémiques au Vietnam, où ce délit est passible de peines allant de deux à dix ans de prison. En août 2014, neuf joueurs vietnamiens du Club de football de la province de Ninh Binh (nord) avaient été condamnés pour un match arrangé dans le cadre du tournoi régional de la Confédération asiatique de football (AFC) en Malaisie.

Agence Belga - 11 Mars 2016

Malgré l'interdiction des paris sur le football, sport roi du pays, plusieurs joueurs et parieurs ont été condamnés ces dernières années dans le pays communiste.