Six ressortissants chinois ont été blessés au Laos après que des tireurs aient ouvert le feu sur leur bus dans la soirée de mercredi, ont rapporté les médias d'Etat.

La fusillade a eu lieu au nord de la petite ville touristique de Vang Vieng alors que le bus acheminait 28 touristes chinois vers la capitale du Laos, a rapporté l'agence chinoise Xinhua citant un communiqué de l'ambassade.

Le conducteur est parvenu à mettre le bus en sécurité bien qu'il ait lui-même été touché par un tir, ajoute le communiqué avant d'assurer que les six blessés sont pris en charge dans un hôpital local.

Il s'agit de la troisième attaque contre des citoyens chinois au Laos cette année.

Aucun gouvernement, ni laotiens, ni chinois, n'ont d'explication à ces agressions ciblées répétées.

Toutefois, la région montagneuse où les trois attaques ont eu lieu est connue pour abriter des minorités ethniques contre la répression menée par le parti unique au pouvoir au Laos.

Par ailleurs, les investissements massifs de Pékin sur les abondantes ressources naturelles du pays, ont réveillé des malaises au sein de la population locale.

S'ils ont en effet alimenté la forte croissance économique du Laos au cours de la dernière décennie, ils n'ont pas profité à tout le monde et ont donc causé une augmentation des inégalités.

Lepetitjournal.com avec Agence France Presse - 25 mars 2016