Il est l’une des 16 personnes sanctionnées par la résolution adoptée le 2 mars en riposte aux essais nucléaire et balistique de Pyongyang, qui ont été effectués en janvier et en février respectivement. Il figure aussi sur la liste noire établie en décembre par les Etats-Unis.

Le texte demande aux Etats membres des Nations unies de geler les avoirs des entités et des individus listés, de les expulser et de leur interdire d’entrer sur leur sol. Le gouvernement vietnamien n’avait pas renvoyé Choe, en considération de ses relations avec le régime communiste. Mais le diplomate a quitté le pays, en acceptant la demande de Hanoï. Ce dernier a exigé de lui qu’il reparte. Le Vietnam est le premier pays à avoir appliqué les sanctions à l’égard d’un individu.

La Tanchon Commercial Bank est soupçonnée notamment d’avoir blanchi de l’argent provenant des ventes d’armes à l’étranger. Pour Washington, elle serait impliquée dans le trafic illégal d’armes de destruction massive de la Korea Mining Development Trading Corporation

KBS World Radio - 27 avril 2016