Les travaux de réhabilitation de cette porte située à Tan Linh, dans le district de Ba Vi, ont été demandés par l'ambassade du Maroc au Vietnam et la Commission centrale du parti communiste vietnamien aux Affaires extérieures, selon le site d'information Vietnam+. Ils visent à "renforcer l'amitié entre le Vietnam et le Maroc".

Pendant la guerre de résistance contre les Français au Vietnam (1946-1954), des milliers de légionnaires africains, dont des Marocains, ont déserté leur troupe française et rejoint l'armée du Vietnam, rappelle le site.

Après la bataille de Diên Biên Phu en 1954, l'ancien président vietnamien Ho Chi Minh a demandé la mise en place d'une plantation vietnamo-africaine dans laquelle ont travaillé et vécu des centaines d'anciens soldats marocains en cohabitation avec des Vietnamiens.

La plupart de ces hommes se sont mariés avec des Vietnamiennes et se sont installés dans la région. Dans les années 70, les survivants quittent le Vietnam et reviennent dans leur pays natal avec femmes et enfants.

La porte a déjà été restaurée une fois en 2009 par l'ambassade du Maroc.

HuffPost Maroc - 4 Mai, 2016