La circonscription électorale No10, dans le quartier résidentiel de Viêt Hung, situé dans l’arrondissement de Long Biên, à Hanoi, s’ouvre à 06h40 dimanche matin pour accueillir les premiers électeurs. Après le bref discours d’ouverture de la présidente du comité d’organisation de ce bureau de vote, la procédure commence. Installée au milieu de la salle de vote, l’urne est renversée pour montrer devant les électeurs qu’elle est vide avant d’être scellée sous la surveillance du groupe de superviseurs. Tout est prêt. Les électeurs sont invités à céder la place aux personnes âgées, aux handicapés et aux invalides de guerres.

Mme Thanh, 62 ans, fait justement partie des quelque 69 millions de personnes appelées aux urnes pour choisir les députés de l’Assemblée nationale (AN) et les membres des Conseils populaires. En présentant à l’entrée sa carte électorale, la retraitée reçoit de la part du comité d’organisation quatre bulletins de vote de quatre couleurs différentes. Un premier pour choisir les députés de l’AN (XIVe législature), et les trois autres pour les membres des Conseils populaires des trois niveaux administratifs, c’est-à-dire sa ville (Hanoi), son arrondissement (Long Biên), et enfin son quartier (Giang Biên) où elle est domiciliée.

«J’ai minutieusement étudié les curriculum des candidats avant de venir ici. Nous avions en effet reçu les listes des candidats distribuées à domicile depuis une semaine. J’espère que j’ai bien choisi aujourd’hui», a confié l’enseignante retraitée en sortant de la salle de vote après avoir glissé les bulletins dans l’urne.

Plus de 4.800 bureaux de vote à Hanoi

La circonscription électorale No10 fait partie des 4.874 points de vote répartis dans l’ensemble de la capitale. Pour cette journée, elle est ornée de banderoles rouges sur lesquelles on peut lire «Choisissons lucidement les personnes disposant de suffisamment de talent et de morale pour l’Assemblée nationale». Des décorations qui avaient par ailleurs fleuri sur les bâtiments publics et les rues depuis des semaines.

Dimanche matin, le secrétaire général du Parti communiste vietnamien Nguyên Phu Trong était l’un des premiers électeurs à voter, dans le quartier de Nguyên Du, arrondissement de Hoàn Kiêm. «Comme tous les autres électeurs, je souhaite que les élus soient vraiment dévoués et assument pleinement leurs devoirs et leurs responsabilités conformément à la Constitution et à la loi. Qu’ils soient dignes de la confiance du peuple qui les a élus pour gérer le pays et la société», a-t-il indiqué.

Le président de la République, Trân Dai Quang, a voté dans le quartier de Nhân Chính, arrondissement de Thanh Xuân. Il a espéré que tous les électeurs feront valoir leur sens des responsabilités, leur droit souverain et qu’ils seront lucides dans leur choix pour élire les personnes les plus vertueuses et les plus talentueuses à l’AN et aux Conseils populaires. Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a réalisé son droit et son devoir citoyen dans le bourg de Vinh Bao de la ville de Hai Phong (Nord). La présidente de l’AN, Nguyên Thi Kim Ngân, a voté quant à elle dans le quartier de Vinh Phuc, arrondissement de Ba Dinh, avant d’effectuer une mission d’inspection dans différents lieux de vote de la ville.

L’ambiance de vote partout dans le pays

Difficile de ne pas reconnaître ces lieux arborant affiches, banderoles et drapeau national. Selon les rapports des villes et provinces, le beau temps a été favorable aux élections et la circulation a été des plus fluides. Dans le Nord-Ouest du pays, la bruine matinale dominicale n’a pas empêché près de 250.000 électeurs dans la province de Lai Châu de se rendre aux urnes.

Ma Cang Dinh, président du Comité populaire et du Comité électoral de la commune de Nung Nang, dans le district de Tam Duong, a résumé : «Comme nous sommes ici en pleine saison rizicole, les habitants ont voulu voter tôt. Du coup, nous avons ouvert les bureaux de vote dès 06h30 du matin. Vers midi, le taux de participation était déjà de 97%».

Dans le district insulaire de Cô Tô, rattaché à la province de Quang Ninh (Nord-Est), près de 5.000 électeurs, dont un tiers de pêcheurs, ont voté. «Tous les lieux de vote ont été parfaitement sécurisés. Nous avons fait en sorte que tous les électeurs puissent voter, y compris ceux qui sont de passage dans le district», a rapporté Hoàng Ba Nam, secrétaire du Comité local du Parti.

Dans les provinces littorales du Centre, un grand nombre d’électeurs sont des pêcheurs hauturiers. Plusieurs d’entre eux n’ont pas hésité à revenir du large pour honorer leur droit de citoyen. Sur les hauts plateaux du Centre, les bureaux de vote ont été animés notamment dans la matinée. Déposant ses bulletins dans l’urne, Mme Yrut, électrice de la province de Kon Tum, s’est montrée des plus enthousiastes : «Je crois avoir choisi les bonnes personnes qui seront capables d’aider à l’amélioration du niveau de vie des minorités ethniques».

Concernant la sécurité et l’ordre public, aucun problème n’a été enregistré à travers le pays. «Les élections nationales se sont déroulées dans une sécurité absolue», a déclaré Nguyên Hanh Phuc, secrétaire général de l’AN et chef du bureau du Conseil électoral national. Il a noté que l’ouverture des urnes, le dépouillement et le décompte des bulletins de vote ont été surveillés par les électeurs et la presse. «Concernant les élections dans les centres pénitentiaires, les prisonniers placés en détention provisoire ont pu également voter», a-t-il annoncé.

Retenant encore les listes des candidats en main, Mme Thanh a déclaré qu’elle voudrait les garder pour toujours. Et d’espérer que les personnes pour qui elle a voté figureront dans la liste des élus qui sera publiée dans quelques jours. La réponse ne saurait tarder.

Par Linh Thao - Le Courrier du Vietnam - 28 mai 2015


Les élections pour l’avenir du pays

Les Vietnamiens sont allés aux urnes dimanche 22 mai élire les députés de l’Assemblée nationale de la XIVe législature et les délégués des Conseils populaires de tous échelons, mandat 2016-2021. Un scrutin déterminant qui pourrait décider du futur de toute la nation.

Les élections du 22 mai ont pris fin avec succès. Plus de 69 millions de Vietnamiens étaient inscrits sur les listes électorales pour choisir un total de 500 députés de l’Assemblée nationale (AN) de la XIVe législature et 322.966 membres des Conseils populaires de tous échelons pour le mandat 2016-2021. Il s’agit de renouveler, au suffrage universel direct, l’ensemble des membres de ces organes.

Un fort taux de participation

La participation a été très forte, le taux ayant atteint 98,79%, selon Nguyên Hanh Phúc, secrétaire général de l’AN et chef du bureau du Conseil électoral national, lors d’une rencontre avec la presse le 22 mai à 22h00. Les provinces de Thua Thiên-Huê (Centre) et de Yên Bái (Nord) ont enregistré le taux de participation le plus élevé : 99,99%. Dans la liste officielle des 870 candidats à l’AN de la XIVe législature, les jeunes (moins de 40 ans) représentent 30,80%, soit 268 personnes. Ce qui explique peut-être la participation massive des jeunes électeurs à ce qui constitue une «grande fête du pays».

Les bulletins de vote dans ces élections ne sont pas seulement des briques servant à construire des organes du pouvoir d’État au niveau central et local, ils prennent aussi du poids. Ceux des réalisations, des difficultés, des défis qui pèseront sur les épaules des représentants du peuple, du pays. Chaque bulletin véhicule la confiance et la responsabilité de l’électorat envers le développement durable de la nation.

Cependant, le vote ne prendra effectivement du poids que lorsque les électeurs se révèlent responsables, choisissant les personnes dignes d’être élues à l’AN et aux Conseils populaires à tous les niveaux. Ces organes jouent un rôle de plus en plus important dans la vie politique du pays. Leur qualité est déterminée par celle des délégués. Or, celle-ci dépend du vote des électeurs.

Le renouveau, l’essor du pays et l’intégration internationale dans la conjoncture actuelle sont confrontés à des défis d’une complexité inouïe. Pour surmonter ces obstacles, tout en améliorant la capacité de gestion et d’administration de l’État, il faut de vraies mains de fer. Choisir des élus talentueux et intègres à l’AN et aux Conseils populaires à tous les niveaux, contribuant à développer rapidement et durablement le pays, est la responsabilité de chaque électeur.

Exercer le droit de vote, choisir judicieusement les délégués démontrent non seulement le patriotisme et la responsabilité civique pour le destin de la nation, mais contribuent à répondre aux souhaits de l’Oncle Hô sur un État véritablement «du peuple, par le peuple et pour le peuple».

Il y avait au total 91.476 bureaux de vote dans les 63 villes et provinces du pays. La presse étrangère a reconnu le caractère démocratique, scientifique et révolutionnaire de ces élections. Quelle que soit leur fonction, rang, position - agriculteur, ouvrier, cadre, membre du Parti, dirigeant du Parti, de l’État, du gouvernement, député - tous les citoyens ont accompli leur droit et leur devoir de candidat et/ou de votant pour ce scrutin conformément aux principes et dispositions de la loi. Conformément à la Constitution, tout citoyen vietnamien âgé d’au moins 18 ans a le droit de vote. Et ce, pour décider du sort de leur nation.

Le poids des votes

S’agissant des élections à l’AN et aux Conseils populaires, le Président Hô Chí Minh a dit : «Bien que le bulletin de vote de l’électorat soit petit, sa valeur est énorme... Il témoigne de la démocratie et de la liberté de notre État et du +droit de maître+ réel de chaque citoyen. Alors, aller voter aux élections générales est à la fois un droit précieux et un devoir sacré de chaque électeur...».

Les élections du 22 mai 2016 ne dérogent pas à la règle, et constituent un événement politique important de l’ensemble du Parti, de la population et de l’armée. Avec le succès des congrès du Parti à tous les niveaux, l’organisation réussie de ces élections nous permet de continuer à édifier, consolider et perfectionner l’État de droit socialiste du peuple, par le peuple, pour le peuple, dans le contexte d’intégration mondiale profonde du pays avec de nouveaux défis et opportunités.

Par Minh Quang - Le Courrier du Vietnam - 28 mai 2015