Cependant, certains organes de presse étrangers ont délibérément publié de fausses informations selon lesquelles le Vietnam aurait "bloqué" le réseau social Facebook durant cette visite. Par la suite, ces nouvelles ont été relayées par des personnes réactionnaires sur leurs comptes personnels.

Depuis plusieurs années, lors d’événements politiques et diplomatiques importants du pays, les forces hostiles ont souvent publié des informations dénaturées et fabriquées de toutes pièces sur le Parti et l'État vietnamiens dans le but de diffamer le régime, de saper le bloc de grande union nationale, et de nier les réalisations du pays.

Ces fausses informations ne sont jamais accueillies par la population parce qu'elles ne reflètent pas la vérité et sont totalement injustifiables. Dans la réalité, les méthodes et le niveau de gestion d'Internet diffèrent d'un pays à l'autre. Le ministère de l'Information et de la Communication a affirmé à maintes reprises que le Vietnam n'interdisait pas les réseaux sociaux. Comme beaucoup d'autres pays, il ne cherche qu'à régulariser leurs limites et inconvénients.

Depuis 2010, le Vietnam figure toujours dans la liste des 20 premiers pays du monde en matière d'envergure de la communauté d'internautes. Selon le portail d'informations statistiques informatiques mondiales sur Internet, Internet World Stats, en juin 2016, le Vietnam possédait 45,5 millions d'internautes, soit 48% de sa population, en étant à la 6e place en Asie après la Chine (674 millions), l'Inde (354 millions), le Japon (114,9 millions), l'Indonésie (73 millions) et les Philippines (47,1 millions).

La liberté d'Internet au Vietnam est irréfutable

Ces dernières années, la presse électronique a connu un développement sans précédent avec la création de centaines de journaux et de magazines, des milliers de ​sites d'information électronique qui ​ont reçu une licence d'activité, de nombreux réseaux sociaux, ainsi qu'un grand nombre de blogs personnels. Le gouvernement vietnamien et nombre d'organismes d'État ont même utilisé des réseaux sociaux pour diffuser des informations auprès du public.

On peut donc affirmer que la liberté d'Internet au Vietnam était irréfutable. En d'autres termes, le Vietnam est un pays très sympathique à l'égard d'Internet. En outre, le développement d'Internet, qui est identifié comme l'un des ​facteurs importants ​de promotion de la croissance économique, fait l'objet d'un grand intérêt du gouvernement et de la communauté. La garantie de la liberté de la presse et de celle d'Internet est depuis toujours une politique constante du Parti et de l'État vietnamiens.

L'essor d'Internet au Vietnam est une réalité vivante et convaincante pour réfuter toutes les calomnies. Il est impératif que les médias étrangers étudient de manière globale les informations afin d'éviter de publier des informations trompeuses ou aberrantes, affectant l'image du pays aux yeux des amis internationaux.

Agence Vietnamienne d'Information - 29 mai 2016