Le Vietnam a condamné vigoureusement les traitements inhumains, le recours à la force ou la menace d'y recourir à l'égard des pêcheurs vietnamiens. Selon le correspondant de l'Agence Vietnamienne d'Information (VNA), ces trois navires ​étaient immatriculés dans la province de Bên Tre dans le Sud du Vietnam et étaient en train d'opérer dans les eaux thaïlandaises.

Le premier secrétaire de l'ambassade du Vietnam en Thaïlande, Nguyên Hai Ngoc, a annoncé que deux pêcheurs blessés - âgés de 28 et 25 ans, originaires de la province de Bên Tre - ont été rapatriés sur la terre ferme par hélicoptère.

Ces deux pêcheurs ont été placés en détention provisoire dans une base de la zone 2 de la marine thaïlandaise et devront comparaître devant le tribunal ce lundi 11 juillet pour intrusion et pêche illégales.

Le premier secrétaire de l'ambassade du Vietnam en Thaïlande a affirmé que le fait d'ouvrir le feu sur des navires étrangers violant les eaux d'un pays allait à l'encontre du droit et de la pratique internationale.

Le 8 juillet, trois navires de pêche vietnamiens avec à bord 18 pêcheurs, opérant illégalement dans les eaux thaïlandaises, ont été pourchassés et attaqués avec des armes par la force navale thaïlandaise, au niveau de 8 degrés de latitude Nord et de 102 degrés de longitude Est.

Deux navires vietnamiens ont été coulés lors de l'accrochage avec des navires de la force navale thaïlandaise. Un batelier à bord d'un de ces deux navires a été porté disparu et n'a pas été encore identifié. Un 3e navire vietnamien a été arraisonné.

C'est la 2e attaque meurtrière de la force navale thaïlandaise contre des navires de pêche vietnamiens. En septembre 2015, des navires de guerre thaïlandais avaient ouvert le feu sur des navires vietnamiens, faisant un mort et deux blessés parmi l'équipage vietnamien.

Suite à cette affaire, le ministère vietnamien des Affaires étrangères a condamné vigoureusement les traitements inhumains, le recours à la force ou la menace d'y recourir à l'égard des pêcheurs vietnamiens, et a demandé à ce que la Thaïlande diligente rapidement une enquête et condamne les individus impliqués.

Le Vietnam a également demandé à la Thaïlande d'indemniser les victimes, proches et les pertes matérielles des pêcheurs vietnamiens, et de ne pas laisser se reproduire de pareils incidents. Pour l'instant, la partie thaïlandaise n'a pas encore donné sa réponse officielle.

Agence Vietnamienne d'Information - 11 Juillet 2016