La Thaïlande aux prises avec la transition démographique

Au cours des dernières années, la démographie thaïlandaise a subi une évolution rapide ; elle est désormais le seul pays, dans cette région généralement enviée pour son fort taux de fertilité, à devoir faire face au poids financier d’une population vieillissante. Sa population n’a en effet crû que de 0.3% entre 2010 et 2015.

L’économie thaïlandaise subit déjà le contrecoup du vieillissement : sa population active ne croît que de 0.8% chaque année, tandis que celle des Philippines, par exemple, affiche une croissance annuelle de 2.4%. Dans d’autres pays, l’immigration peut venir compenser les déficiences de la population active : la croissance migratoire thaïlandaise est cependant trop faible pour pouvoir remplir cette fonction, une situation aggravée par la propension des Thaïlandais à émigrer.

L’âge légal de départ à la retraite est fixé, lui, à 55 ans, tout comme en Corée du Sud, ce qui ne fait que réduire davantage le vivier de recrutement des employeurs.

Le gouvernement thaïlandais mise sur l’emploi des seniors

Afin d’alléger le poids du financement des retraites, le gouvernement thaïlandais a mis en place des mesures en faveur de l’emploi des seniors. Le Ministère du travail prévoit entre autres l’ouverture, en août, de centres de placement à Bangkok ; ils auront pour but de mettre en contact des seniors chercheurs d’emplois et des employeurs potentiels. Les profils des candidats seront répertoriés et comparés aux besoins des recruteurs, faisant écho à des demandes précédemment formulées par des entreprises intéressées par les profils des seniors actifs.

Afin de faire obstacle à la discrimination à l’embauche bien souvent vécue par les seniors demandeurs d’emplois, le gouvernement a également prévu des mesures incitatives : les entreprises qui embauchent une personne de plus de 55 ans se verront offrir une double réduction fiscale.

Les lois en vigueur seront également amendées afin de faciliter l’embauche après l’âge de la retraite, notamment la protection de l’emploi, la sécurité social et les aides sociales à destination des seniors.

Travailler après avoir atteint l’âge de la retraite n’est pas hors normes et tend même à devenir, petit à petit, la norme. Prenons l’exemple de Goh Gwek Eng, une Singapourienne qui, à l’âge de 92 ans, travaille toujours chez McDonald’s. Le phénomène est particulièrement répandu aux Etats-Unis, où le taux d’emploi des seniors a augmenté de 6% entre l’an 2000 et 2016, principalement pour des raisons financières.

The Bangkok Post via Silvereco.fr - 28 Juillet 2016