La médaille d'or du Vietnamien Hoang Xuan Vinh aux jeux olympiques de Rio a fait exulter dimanche l'Etat communiste et ses concitoyens, certains se félicitant que la Chine, vieil ennemi de Hanoï, n'ait fini que troisième.

"Cette victoire vient de l'esprit de courage et de la détermination de l'athlète, de ses entraîneurs et des investissements faits avant les jeux olympiques" par l'Etat vietnamien, s'est réjoui le ministre des Sports, Nguyen Ngoc Thien, après l'annonce de ce premier médaillé d'or du pays communiste.

Vinh, entré dans l'Histoire samedi en remportant la médaille d'or des jeux Olympiques de Rio au tir au pistolet à 10 m, devrait recevoir une prime d'Etat de 100.000 dollars (90.000 euros) à son retour, selon la presse d'Etat.

Une somme rondelette dans un pays où le revenu annuel moyen est d'à peine plus de 2.000 dollars.

Le Nouvel Observateur - 7 Août 2016