"Nous nous penchons sur le sujet", a déclaré Nikolaï Pankov devant le Parlement, selon les agences.

La Russie a fermé sa station radar de Lourdes, à Cuba, et sa base navale de Cam Rahn, au Vietnam, au début des années 2000.

Dans une ambiance de guerre froide avec les Etats-Unis et leurs alliés européens de l'Otan en raison des conflits en Ukraine et en Syrie, le ministère de la Défense est amené à "repenser" cette décision, a déclaré Nikolaï Pankov.

Le ministère vietnamien des Affaires étrangères n'a pas répondu aux sollicitations de Reuters tandis que les autorités cubaines, qui ont commencé à rétablir leurs relations avec les Etats-Unis, n'étaient pas immédiatement joignables.

Le centre d'écoutes radio de Lourdes, ouvert en 1964 après la "crise des fusées" qui avait failli plonger le monde dans un conflit nucléaire, était la base soviétique la plus proche du territoire américain.

"La situation mondiale n'est pas figée, elle évolue et les deux dernières années ont apporté des changements significatifs aux affaires internationales et à la sécurité", a commenté le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

"Dans ces conditions, il est naturel que les pays évaluent ces changements à la lumière de leurs intérêts nationaux et prennent certaines mesures qui leurs semblent appropriées", a-t-il ajouté.

Par Dmitry Solovyov - Reuters - 7 octobre 2016