En effet, le prince héritier Vajiralongkorn a demandé un délai avant d'accepter de monter sur le trône. Le régent est Prem Tinsulanonda, un ancien Premier ministre âgé de 95 ans. Il préside le Conseil privé du roi, et il n'est pas en bons termes avec le prince héritier.

Prem Tinsulanonda joue un rôle clé dans la politique thaïlandaise depuis la fin des années 1970. Ce bureaucrate conservateur a été derrière plusieurs coups d'Etat, notamment celui de 2006, qui avait renversé le populaire Premier ministre Thaksin Shinawatra, ennemi juré de Prem.

Depuis qu'il a pris la présidence du Conseil privé du roi en 1998, Prem a utilisé sa position pour placer ses hommes aux postes de commandement des forces armées. Il a ainsi établi une relation symbiotique entre le Palais Royal et les militaires. Mais les relations entre ce nonagénaire et le prince héritier Vajiralongkorn ne sont pas bonnes. Le très austère Prem n'apprécie pas la vie privée désordonnée du prince, comme il l’a expliqué à des diplomates, selon des télégrammes révélés par Wikileaks.

Le fait que Prem devienne régent, alors que beaucoup s'attendaient à ce que le prince héritier monte immédiatement sur le trône, laisse beaucoup de Thaïlandais perplexes.

Par Arnaud Dubus - Radio France Internationale - 14 Octobre 2016