Les relations entre les deux pays se sont considérablement améliorées sous la présidence Obama et le Vietnam s'efforce de s'affranchir de l'influence de son voisin chinois qui remet en question ses prétentions maritimes en mer de Chine du Sud.

Au cours de leur conversation téléphonique, le chef du gouvernement vietnamien a félicité Donald Trump pour sa victoire et souligné l'importance des relations et de la coopération entre les deux pays.

"Le président-élu Trump a été très élogieux à l'égard des progrès du Vietnam ainsi qu'à l'égard de l'évolution des relations bilatérales", a souligné le gouvernement vietnamien sur son site internet.

"Il a également fait part de sa volonté de coopérer avec le Vietnam pour intensifier les relations entre les deux pays."

Le futur président américain a multiplié ces derniers jours les contacts avec les pays riverains de la mer de Chine du Sud confrontés aux revendication de Pékin qui estime que l'étendue d'eau relève presque intégralement de sa souveraineté.

Dans un communiqué, l'équipe de transition de Donald Trump a confirmé l'échange téléphonique, précisant que les deux hommes avaient évoqué un "large champ d'intérêts communs et qu'ils s'étaient accordés pour renforcer les relations entre les deux nations".

Le Figaro avec Agence France Presse - 15 décembre 2016