Elle a transporté 20,6 millions de passagers au cours de l’année dernière, soit une hausse de +18,7% par rapport à 2015, et 264.000 tonnes de marchandises, soit +10% par rapport au plan annuel, le tout sur plus de 133.000 vols. Elle a réalisé un chiffre d’affaire de 59.100 milliards de dôngs (3,45 milliards de dollars) et un bénéfice avant impôt de près de 1.600 milliards de dôngs (72,7 millions de dollars), soit une hausse de +5,6 fois par rapport à 2015.

Appuyée par All Nippon Airlines (ANA), son partenaire stratégique (*) qui a acquis 9% de son capital, le groupe Vietnam Airlines s’est lancée dans un plan de développement axé sur l’amélioration de ses services et la modernisation de l’ensemble de sa flotte. Après des commandes d’achat et de location d’appareils passées auprès des constructeurs Airbus et Boeing, les livraisons arrivent : «Entre juin 2015 et début 2019, nous devons recevoir 33 avions de nouvelle génération dont 19 B787 Dreamliner et 14 A350-900 XWB. Ces long-courriers desserviront les vols longue distance et intercontinentaux, notamment ceux vers l’Europe et l’Amérique du Nord», a déclaré Pham Ngoc Minh, directeur général de Vietnam Airlines.

«L’acquisition de ces nouveaux modèles nous aide à concrétiser nos engagements avec les clients dans la modernisation de la flotte et dans l’élévation de la qualité de nos services», a ajouté Trinh Ngoc Thành, directeur général adjoint de la compagnie. Pour rappel, Vietnam Airlines dessert désormais Paris en Airbus A350-900 et Francfort et Londres en Boeing 787 Dreamliner. Par ailleur, Vietnam Airlines a entamé les premières démarche administratives nécessaires pour lancer des lignes directes vers les Etats-Unis en octobre 2018, avec un premier vol direct entre Ho Chi Minh-Ville (Saigon) et Los Angeles qui serait opéré en Airbus A350-900.

(*) Vietnam Airlines et ANA partagent leurs codes sur une trentaine de lignes domestiques au Japon et au Vietnam et sur dix lignes internationales reliant les deux pays.

Par Alain Lebas - Air Journal - 8 janvier 2017