Grâce à l’accord de libre-échange entre le Vietnam et l’UE, les exportations vietnamiennes sur ce grand marché devraient connaître une croissance de 50% en 2020, et ses importations, de 43%. C’est ce qu’a récemment estimé Michael Behrens, président de la Chambre du Commerce de l’Europe au Vietnam (EuroCham), en répondant à la presse vietnamienne.

Selon les engagements, l’UE accordera une liberté douanière considérables aux produits d’exportation phares du Vietnam que sont les produits agricoles, les produits aquatiques, le textile et l'habillement, les chaussures, le bois et ses produits dérivés... Une croissance spectaculaire des exportations nationales de ceux-ci est donc attendue.

Inversement, de nombreuses entreprises de l’UE en activité dans les secteurs du vin, de la viande (notamment de porc congelé), des produits laitiers ou pharmaceutiques, pourront renforcer leurs exportations au Vietnam.

«À ce jour, l’Union européenne est le troisième partenaire en commerce du Vietnam, après la Chine et les États-Unis. Elle est la deuxième zone d’export du Vietnam après les États-Unis. L’année dernière, les échanges commerciaux bilatéraux ont atteint près de 38 milliards de dollars», a rappelé M. Michael Behrens.

Selon une enquête réalisée en 2016 par EuroCham, la plupart des 883 entreprises membres d’EuroCham se sont déclarées optimistes sur l'environnement des affaires du Vietnam, ainsi que sur les perspectives de l’économie vietnamienne dans un futur proche.

Selon lui, la partie vietnamienne doit profiter des avantages ainsi que des opportunités générées par cet accord en vue de dynamiser ses exportations sur ce grand marché, ainsi qu’accélérer ses relations de coopération au commerce et dans l'investissement entre les deux parties.

Agence Vietnamienne d'Information - 12 février 2017