Les militaires au pouvoir en Thaïlande depuis un coup d'Etat en mai 2014 ont tenu cette année à célébrer la fertilité pour ce 14 février.

"Nous distribuons des vitamines et de l'acide folique car les femmes thaïlandaises en ont besoin pour porter des enfants", a expliqué à l'AFP Wachira Pengjuntr, directeur général du ministère de la Santé.

Le gouvernement a commencé à distribuer mardi des kits de fertilité: une petite boîte rouge en forme de coeur pleine de vitamines était proposée dans les municipalités aux couples venus se marier mais aussi dans les cliniques ou les bureaux de poste.

"Nous voulons encourager les gens à avoir plus d'enfants. En 1970, une famille avait en moyenne six enfants mais aujourd'hui le taux est de 1,6", a-t-il ajouté.

Un développement économique rapide, couplé à une politique de contraception réussie dans les années 1970, a poussé en quelques années la Thaïlande sur la voie d'une transition démographique qui a pris près d'un siècle dans certains pays plus développés.

Ce qui va poser de lourds problèmes: en 2040, un quart de la population de Thaïlande aura plus de 65 ans, soit plus de 17 millions de personnes.

En attendant, des centaines de couples se sont mariés mardi. A Trang, ville touristique du sud du pays, certains ont pu échanger leurs voeux sous l'eau en tenue de plongée. Et dans le nord près de la ville de Chang Rai, d'autres l'ont fait dans des montgolfières.

Agence France Presse - 14 février 2017