« Les (élections) devraient avoir lieu entre août et septembre (2018) », a indiqué le porte-parole de la junte. Il a ajouté que le scrutin doit survenir au plus tard 19 mois après l’entrée en vigueur de la Constitution.

En janvier, le roi Rama X a demandé un amendement au brouillon de la Constitution, approuvée par la majorité des Thaïlandais lors d’un référendum en août. Cette modification concerne la désignation du régent quand le roi se trouve en dehors du territoire national ou incapable de régner, indiquent les médias locaux.

La junte souligne que la feuille de route qui ramener le pays dans un régime démocratique demeure respectée, même si les échéance ont été « légèrement ajustées » en raison du processus électoral et des cérémonies royales intervenues l’année passée à la suite de la mort du roi Rama IX.

Rama X doit être couronné après la crémation de son père, prévue en octobre. La Thaïlande est gouvernée par les militaires depuis mai 2014.

Agence Belga - 16 mars 2017