Les deux pays ont assisté, durant ces huit dernières années sous l’administration du président Barack Obama, à une relation bilatérale toujours plus étroite, a indiqué à l'Agence Vietnamienne d'Information (VNA) Anthony Nelson, directeur des pratiques de la région Asie de l’Est et Pacifique du groupe Albright Stonebridge et ancien directeur du Conseil des affaires ASEAN - États-Unis.

Cette visite sera donc l’occasion pour le Vietnam d’affirmer l’importance des liens avec les États-Unis et de convaincre le président Donald Trump et son administration de la nécessité de continuer d’attacher de l’importance à leurs relations avec le Vietnam en tant qu’un partenaire économique et stratégique, a-t-il analysé.

La visite officielle aux États-Unis du Premier ministre Nguyên Xuân Phuc, la première d’un dirigeant aséanien depuis l’entrée en fonction de la nouvelle administration américaine, revêt donc une signification vraiment importante et hautement symbolique.

Elle sera une opportunité pour le chef du gouvernement vietnamien de souligner le caractère pionnier du Vietnam dans l’ASEAN et le rôle du pays comme un partenaire économique et sécuritaire clé des États-Unis, et la preuve de la reconnaissance par Washington du leadership vietnamien dans la structure régionale, a-t-il souligné.

De nombreux chantiers de coopération

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc se rendra du 29 au 31 mai aux États-Unis sur l’invitation du président Donald Trump. Il s'agit de sa première visite officielle aux États-Unis depuis sa prise de fonction, et du premier contact entre un haut dirigeant vietnamien et le président américain Donald Trump depuis que les deux pays se sont dotés d’une nouvelle direction.

Anthony Nelson a indiqué les chantiers de coopération entre les deux pays sont nombreux, alors que le Vietnam assume cette année la responsabilité d’organiser le Sommet de l’APEC et auquel le président Donald Trump s’est engagé à participer, et que le pays a une voix importante dans l’ASEAN.

Étant un pays important au sein de l’ASEAN, le Vietnam continue d’être un partenaire très important des États-Unis, a-t-il poursuivi, estimant que la relation vietnamo-américaine, bâtie sur le socle des liens historiques et populaires entre les deux peuples, connaîtra un développement vigoureux dans les temps à venir.

Agence Vietnamienne d'Information - 28 mai 2017