La Thaïlande a été classée parmi les 20 pays les plus dangereux au monde pour les touristes, avec des taux élevés de criminalité et de violence, et une faible fiabilité des services de police, selon un récent rapport du World Economic Forum.

Parmi les 136 pays du monde couverts par World Economic Forum, la Thaïlande se situe au 118e rang avec un score de 4,0 pour la sécurité des touristes.

L’indice mesure l’exposition des touristes aux risques de sécurité, en considérant des facteurs tels que la violence et le terrorisme.

Alors qu’un score de sept est considéré comme le meilleur, la Finlande est classée n ° 1 avec un score de 6,7, tandis que la Colombie, considérée comme le pays le plus dangereux au monde pour les voyageurs, obtient le score le plus faible avec un score de 2,6.

Dans la région des pays de l’Asean, les Philippines sont considérées comme le pays le plus dangereux, au 126e rang avec un score de 3,6 et Singapour est classé comme le pays le plus sécurisé (6e au monde et 6,5).

La mauvais classement de la Thaïlande est en grande partie le résultat de la violence qui sévit dans le Sud de la Thaïlande : depuis 2004 le conflit armé avec les rebelles a fait près de 6 800 morts.

Les provinces les plus méridionales de Pattani, Yala et Narathiwat, en bordure de la Malaisie, sont les points chauds de la violence en Thaïlande.

Alors que des griefs historiques et ethno-religieux sont derrière les troubles sanglants dans la région à majorité musulmane, les causes des attaques occasionnelles à Bangkok, notamment depuis le coup d’État militaire de 2014, sont en grande partie inconnues.

Les autorités n’ont donné aucune explication claire sur le dernier attentat qui s’est produit à l’hôpital de Phramongkutklao à Bangkok le 20 mai, blessant plus de 20 personnes. Les enquêtes sur cette affaire et les explosions précédentes, comme celle du supermarché big C à Pattani, ont fait peu de progrès.

Thailande-fr.com - 10 juin 2017