"La raison initiale de l'explosion, qui a fait six morts, est que ces personnes étaient en train de découper la bombe", selon le site officiel VGPNews, utilisé par le gouvernement communiste pour sa communication.

Les victimes sont des villageois de la province de Khanh Hoa, dans le centre du Vietnam, qui venaient de découvrir sur leurs terres cette bombe, restée active plus de quarante ans après la guerre du Vietnam.

Depuis la fin de la guerre du Vietnam en 1975, plus de 42.000 personnes ont été tuées, et plus de 62.000 blessées, au Vietnam dans l'explosion de bombes américaines non explosées et autres munitions, selon les chiffres du gouvernement vietnamien.

La plupart des bombes sont activées lors du labour de la terre où elles ont passé des décennies ensevelies, ou lors de leur désossage, le métal étant recyclé, les explosifs étant quant à eux utilisés pour la pêche à l'explosif.

Selon le gouvernement, la moitié des 15 millions de tonnes de bombes lancées par les Américains sur le pays pendant la guerre sont toujours enfouies dans le sol vietnamien, surtout dans le centre du pays.

Le Figaro avec Agence France Presse - 18 Août 2017