Une belle leçon de style mêlant écologie, esthétique et résistance! Cet étonnant gymnase a été conçu par Chiangmai Life Construction, une société thaïlandaise spécialisée dans les constructions en bambou. Il s’agissait de créer une infrastructure sportive pour l’école internationale Panyaden, un groupe scolaire implanté dans la ville de Chiang Mai, au nord de la Thaïlande, et qui met en avant une éducation prônant la préservation de la nature et l’application des principes bouddhistes.

C’est ainsi qu’est né ce bâtiment, achevé cette année, aux formes organiques directement inspirées de la fleur de lotus. La structure 100% en bambou combine différents avantages: une empreinte écologique neutre en carbone mais aussi une résistance hors du commun entre aptitude à résister aux vents violents et aux tremblements de terre qui peuvent affecter la région. L’occasion aussi de prouver qu’une armature purement végétale, sans le moindre ajout de métal, peut soutenir une halle de 780 m². Aucun traitement toxique n’a été appliqué sur ce bambou qui permet de créer d’immenses arches mesurant jusqu’à 15 mètres de large. Selon ses concepteurs, l’ensemble a une espérance de vie de 50 ans.

Des ouvertures pour l’éclairage et la ventilation

L’endroit doit pouvoir accueillir jusqu’à 300 élèves venant pratiquer le basket, le badminton, le volley-ball ou le futsal. Les lieux peuvent également se transformer en théâtre avec une scène rétractable, sans oublier la présence de tribune à l’étage pour les spectateurs. Par ailleurs, les trois niveaux de toiture avec leurs ouvertures, évoquent des pétales de lotus, et concourent à l’aération et à l’éclairage de ce bâtiment largement ouvert sur l’extérieur. Des précautions nécessaires dans une région particulièrement humide.

Par Jean-Bernard Litzler - Le Figaro - 22 Août 2017