Le Vietnam est devenu le 11e pays source d’étudiants internationaux du Canada (en 2011), et a développé une relation commerciale bilatérale annuelle valant 5,5 milliards de dollars (en 2016), a-t-il fait savoir dans le journal canadien The Globe and Mail paru le 14 septembre.

Avec sa croissance économique extraordinaire, son économie de plus en plus libéralisée, son attachement aux engagements et à l’intégration internationaux, son adhésion à la Francophonie et sa grande diaspora, le Vietnam s’avère de plus en plus un collaborateur clé de l’ASEAN et de l’APEC.

Le taux de croissance du PIB au Vietnam était de 6,2% en 2016, soit plus de quatre fois plus élevé que celui du Canada. Le pays a connecté 43,7 millions de ses citoyens à Internet. La classe moyenne est en plein essor et un écosystème bien développé d’incubateurs et d’accélérateurs fait l’envie de la région, a-t-il poursuivi.

En fait, le succès explosif de la communauté des start-up du Vietnam a généré un « exode inverse des cerveaux », avec de jeunes entrepreneurs vietnamiens rentrant de l’étranger pour s’établir ou travailler dans des start-up, apportant de nouvelles connaissances et compétences qui stimulent l’économie du Vietnam pendant des années à venir, a constaté Stewart Beck.

Il a estimé qu’avec l’accord de partenariat transpacifique (TPP)-11 ramené au désarroi et le froid du protectionnisme saisissant une grande partie du globe, il est temps pour le Canada de s’engager plus profondément avec le Vietnam, et par extension, avec ses partenaires APEC et ASEAN.

Notre point commun est les micro, petites et moyennes entreprises (MPME) qui sont les moteurs de la croissance et de l’innovation dans la région de l’APEC, y compris au Canada, a déclaré Stewart Beck.

Le Vietnam compte quelque 600.000 MPME enregistrées, un nombre qui augmente de plus de 100.000 par an. Environ 14.500 nouvelles MPME ont été créées rien qu’au cours des deux premiers mois de 2017, avec un capital social totalisant environ 8,2 milliards de dollars.

Le PDG de la Fondation Asie-Pacifique du Canada a estimé que le Canada a une occasion unique de tirer parti de son savoir-faire acquis en matière d’innovation technologique, d’entrepreneuriat et de développement écologique pour renforcer ces MPME au Vietnam et dans la région de l’APEC.

Le projet de partenariat d’affaires croissant APEC-Canada est une manifestation de l’engagement du Canada à participer à l’espace des MPME. Ce projet de quatre ans vise à créer et à développer la communauté des MPME dans la région de l’APEC.

Financé par Global Affairs Canada et géré par la Fondation Asie-Pacifique du Canada et le Secrétariat de l’APEC, le programme approche maintenant de la fin de sa première année, mettant l’accent sur le Vietnam.

Il y a également la possibilité de relier les entreprises canadiennes à des partenaires nouveaux et semblables dans les économies de l’APEC, comme le Vietnam, où les entreprises canadiennes trouveront des opportunités dans des secteurs tels que l’agroalimentaire, l’éducation et la formation, les technologies de l’information et de la communication, les technologies propres et financières, ainsi que d’autres services.

Pour ma génération, il est parfois difficile de secouer les images de la guerre du Vietnam, mais le pays a surmonté la dévastation des années de guerre, et est un partenaire disposé et enthusiaste du Canada, a-t-il conclu.

Agence Vietnamienne d'Information - 17 septembre 2017